Dimanche27 Mars 2022    

 

  Grozon 07   Les sources du Grozon

 

Enfin une rando le dimanche. Bernadette et Cosimo ont choisi d’emmener le petit groupe de 10 marcheurs (d’habitués) à Grozon vers Lamastre, tout petit village typiquement ardéchois. Nous stationnons sur la petite place de l’église aux vieilles maisons de pierre. Un mur tapissé de magnifiques touffes de fleurs bleues  nous annonce le printemps. Il fait très beau à peine frais , déjà 11°. Un habitant vient engager la conversation : il nous invite à utiliser le banc devant chez lui pour mettre nos chaussures ! il est très bavard…mais il est temps de partir. Nous prenons l’étroit passage à gauche de l’église et descendons sur une petite route. Un joli pont de pierre franchi le « Grozon » long de 15 km avant de se jeter dans le Doux. Puis nous montons vers les forêts. Un petit chemin nous mène au hameau de la Côte puis à travers bois de châtaigniers, prairies aux nombreux étangs, forêt de pins (Douglas, mélèzes, épicéas…qu’on essaye d’identifier). Un arrêt pour l’en-cas du matin, et on arrive au col des Fans à 758m d’alt. dans une magnifique forêt. Normalement il y a là une belle vue sur le Vercors, mais aujourd’hui un ciel laiteux et une  brume nous cachent  la vallée.

Nous traversons la départementale pour continuer notre chemin à travers le Serre du Poutet. Chemins et sentiers sont très agréables. Vers  la Roche, nous bifurquons pour atteindre le joli  hameau de Sivas, où nous décidons de pique-niquer au bord d’un grand pré. Au fond une belle bâtisse en pierre avec son ancien cimetière  attire notre attention. Les alentours sont aménagés avec un petit étang, c’est un gîte. Michel et Eliane n’ont pas oublié le traditionnel vin de pêche maison que nous apprécions tous dans la bonne humeur. En partant nous remarquons vers l’étang une  vaste plantation de noisetiers. Nous atteignons la vieille ferme de Maga, puis celle du Temple. La propriétaire  prend le soleil devant l’entrée. Elle nous raconte que sa sœur habite Malissard… elle connait bien ! Comme on lui demande l’origine du nom de cette grosse ferme , elle nous explique que la Grange du Temple avait été donnée à la commanderie des Templiers de Valence en 1179 par Guillaume de Chabeuil, il y avait aussi un moulin où les habitants de Grozon venaient moudre leur blé. Nous continuons , les prés sont sillonnés de petits rus qui forment les sources du Grozon. Après le Temple et Pourtier, nous découvrons le centre de vacances de Matras, puis à Chalamet nous discutons avec des randonneurs qui nous prennent la photo de groupe au début du petit sentier qui par Teyssonnier descend jusqu’à Grozon dont on aperçoit le beau château renaissance qui après de nombreux propriétaires successifs, est actuellement un gîte, un lieu de rencontres, conférences, expositions etc…

Nous retrouvons la place de l’église tous ravis de cette belle journée printanière et conviviale et impatients de se retrouver  un prochain dimanche.

Bernadette

501  mur fleuri     .JPG
press to zoom
502  place de l'église      .JPG
press to zoom
503  départ derrière l'église    .JPG
press to zoom
504  un étang  .JPG
press to zoom
505  vers le col des Fans à 758m d'alt.JPG
press to zoom
506  chemin agréable    .JPG
press to zoom
507  l'arrière garde    .JPG
press to zoom
508  pique-nique    .JPG
press to zoom
509  le chocolat est prêt....JPG
press to zoom
510  Sivas et le petit cimetière   .JPG
press to zoom
511  plantation de noisetiers   .JPG
press to zoom
512  arrivée à Maga    .JPG
press to zoom
513  petit ru     .JPG
press to zoom
514  à la ferme du Temple   .JPG
press to zoom
515  on approche de Chalamet .JPG
press to zoom
516  le joyeux groupe    .JPG
press to zoom
517  descente vers Teyssonnier   .JPG
press to zoom
518  chateau en vue    .JPG
press to zoom
519  retour au village    .JPG
press to zoom
520  le chateau de Grozon      .JPG
press to zoom
1/1

Dimanche 17 octobre 2021         

 

      Lente  « Caramentrant »

 

Après plus d’un an d’interruption, les sorties du dimanche reprennent enfin.

 

15 inscrits, malheureusement  3 ne viendront pas pour raisons familiales. C’est donc un groupe de 12 marcheurs qui part en ce beau dimanche d’automne. Quelques petits brouillards à Malissard mais dès Peyrus un grand ciel bleu.  La route de Combe Laval étant fermée (éboulement) nous montons par les Limouches, le col de la Bataille (où il y a déjà beaucoup de  monde), puis la forêt de Lente. Nous partons de l’ancien foyer de ski de fond, maintenant gîte –restaurant agrémenté par un parc  d’animaux qui nous attire. Diverses races de chèvres, des moutons grosse masse bouclée marron , coqs et poules font un joyeux tintamarre. Le grand pré est encore en partie blanc de givre alors que l’air est presque doux sans un souffle de vent. Nous entrons en forêt et allons à la Fontaine de la Lauze, puis prenons un sentier, dans un sous bois magnifique, qui grimpe à la route forestière des Fourneaux que nous coupons pour reprendre un sentier à peine marqué (merci le GPS).Le soleil joue à travers les arbres c’est magnifique. Nous essayons de ne pas écraser les innombrables champignons de toutes sortes. On ramasse de beaux lactaires ou de frais coprins chevelus, il y en a trop sous nos pieds pas besoin de s’écarter ! Le sentier débouche sur le chemin de la  grosse Sapine que nous empruntons, puis à la Grande Echarsolle on bifurque sur la route  forestière de la Corna pour arriver à la Draille des Moutons et enfin atteindre le col de Carri. Il est 12h45, c’est l’heure du pique-nique dans la bonne humeur. Merci Eliane et Michel pour votre vin de pêche … Mais il faut repartir vers la Pelouse de Caramentrant où nous faisons la photo de groupe. Par le chemin de Champgelas nous contournons la Combe  la Garne. Après un tunnel sous la route  du col, nous cheminons à travers bois sous le soleil pour arriver à la Grande Echarsolle. Tiens  on est déjà passé là ce matin ! On refait 2 à 300m sur le chemin de la Grande Sapine et on cherche un autre sentier pour redescendre. Le GPS  nous aide à le trouver et il y a toujours autant de champignons. La troupe commence à fatiguer nous coupons donc pour rejoindre le sentier du matin et redescendre à la Fontaine de la Lauze sans passer par la glacière de Pra Courrier comme prévu. Une dernière halte en sortant de la forêt, le temps de déguster du chocolat, nous retrouvons le parc des animaux…et nos voitures. Nous  avons parcouru entre 14 et 17km et entre 300 et 480m de dénivelé… selon les sources !!!

 

Il est 17h, il fait encore très doux et nous flânons sous le soleil pas très décidés à repartir, très heureux de cette belle journée exceptionnelle d’automne dans un décor somptueux, et beaucoup de convivialité. Merci à tous et à bientôt en novembre.

 

Bernadette

D 01  parc des animaux   .JPG
press to zoom
D 02  c est le depart    .JPG
press to zoom
D 03  attention  danger    .JPG
press to zoom
D 04  Fontaine de la Lauze   .JPG
press to zoom
D 05  ça monte  .JPG
press to zoom
D 06  belle foret     .JPG
press to zoom
D 07  petit arret      .JPG
press to zoom
D 08  belle fourmiliere   .JPG
press to zoom
D 09  pique nique     .JPG
press to zoom
D 10  clairiere   .JPG
press to zoom
D 11  le groupe avec Pierre  .JPG
press to zoom
D 12  le groupe avec Bernadette   .JPG
press to zoom
D 13  a Caramentrant .JPG
press to zoom
D 14  un beau decor     .JPG
press to zoom
D 15  de bons sieges     .JPG
press to zoom
D 16  ces messieurs   .JPG
press to zoom
D 17  comptez les           .JPG
press to zoom
D 18  un peu de repos   .JPG
press to zoom
D 19  petite halte       .JPG
press to zoom
D 20  bonnet fleuri       .JPG
press to zoom
1/1

Dimanche  13  septembre  2020      

 

La grotte du Brudour   Chaud Clapier

 

Chaleur en plaine…   C’est un petit groupe de 10 marcheurs qui part se mettre au frais dans le Vercors en altitude vers Font d’Urle. Nous passons par St jean en Royans et faisons un arrêt dans l’impressionnant cirque de Combe Laval pour le faire découvrir à des adhérents nouveaux dans la région. Embouteillage vers Lente !  Il y a un rallye auto au col de  L’Echarasson…  puis la route est à nouveau tranquille. Nous stationnons à hauteur de la Grotte du Brudour , sa visite débute notre rando. Un aller retour, qui vaut le détour,  par un beau sentier très frais nous mène à la grotte que certains découvrent. Munis de nos lampes, nous nous enfonçons dans l’immense cavité. Une grille nous arrête au fond parce que  l’eau est captée pour l’alimentation en eau potable. Sous nos pieds 6km de galeries dont la « Salle des Ténèbres » de 600m2 et un petit lac. Un chemin herbeux  nous monte ensuite vers Font d’Urle en passant au départ de plusieurs téleskis : de la Combe, du Cairn, de la Forêt etc… Nous arrivons à Chaud Clapier où à l’ombre des sapins, sur des tables, au bord des grandes prairies, certains avec une petite laine, nous  pique-niquons agréablement. Mais il faut repartir. Nous sommes à peine à la moitié du parcours. Nous allons à la Pelouse des Serpents où nous pouvons voir et expliquer dolines, lapiaz, et scialets. La bruyère commence à fleurir, mais on voit bien que la végétation même ici souffre du manque d’eau. Passé Pied Martin, c’est la dernière montée au Serre de Jujuffrey à 1439m. Il  nous reste à redescendre à 1187m pour retrouver les voitures. Nous coupons 2  fois la route de Font d’Urle pour arriver aux « Dalles », une particularité géologique où le chemin semble pavé de grandes dalles et nous arrivons au pont où nous sommes garés.

 

Une belle rando dans des paysages magnifiques, dans une ambiance sympathique. Tout le groupe est heureux de cette belle journée où les 13km et les 420m de dénivelé se sont faits tout tranquillement.

Tous sont prêts pour de nouvelles découvertes.

Bernadette

520  un obstacle    .JPG
press to zoom
501  arret a Combe Laval   .JPG
press to zoom
502  rallye        .JPG
press to zoom
503  on arrive a la grotte        .JPG
press to zoom
504  vers l entree   .JPG
press to zoom
505  au fond
press to zoom
506  on ressort
press to zoom
507  retour au pont     .JPG
press to zoom
508  beau sous bois    .JPG
press to zoom
509 teleski du cairn -2
press to zoom
510  un beau sorbier    .JPG
press to zoom
511  vers Font d Urle
press to zoom
512  d un bon pas
press to zoom
513  distanciation a table     .JPG
press to zoom
515  ou dans la prairie    .JPG
press to zoom
516  au serre de Jujuffrey   .JPG
press to zoom
517  en foret     .JPG
press to zoom
518  Cosi prend le groupe      .JPG
press to zoom
519  minis amadouviers    .JPG
press to zoom
520  un obstacle    .JPG
press to zoom
1/1

DIMANCHE 27 OCTOBRE 2019

 

  Au cœur de Notre-Dame   à Triors  

 

Une belle journée d'automne s'annonce et nous sommes 13 ce matin à prendre la direction de Triors, petit village à 9km au nord-est de Romans, guidés par Christiane et Dominique .

Nous voilà partis pour faire cette rando en empruntant des chemins et des petites routes.

Les paysages sont assez variés avec des cultures de noyers, de pêchers et une belle vue sur le Vercors et la campagne romanaise. Au départ nous passons devant le château de Triors qui est un monastère puis le chemin de Planchâtel nous permet de contourner la colline.

Nous empruntons ensuite la montée du Séchoir, puis le chemin des Beugnets, et à gauche le chemin de la chapelle où nous admirons la chapelle des Gillons qui date du 12ème siècle.

Tout en continuant par La Déserte, divers petits chemins et petites routes, nous arrivons sur  la D 123 que nous traversons pour suivre la Joyeuse, joli ruisseau qui glougloute dans un paysage très champêtre.

Un petit pont sur la Joyeuse et nous voici sur le chemin des Combes.

Arrivés à Châtillon Saint Jean où de nombreuses toitures portent encore la marque de la tempête de grêle, nous nous arrêtons pour pique niquer en face de l'école sur de vraies tables de pique nique, le grand confort pour notre repas dominical !

Nous traversons ensuite le village et remontons vers le quartier de Saint Izier. Ce sera après le chemin de Palaye puis celui des Garennes en longeant vignes, noyers et pêchers.

C'est le chemin du Midi qui nous ramène vers 15h30 à nos voitures.

Un bien beau dimanche d'automne !

En attendant le prochain !

04 - 401  belles courges
press to zoom
14 - 402  une halte
press to zoom
03 - 403__un_séchoir_à_noix______
press to zoom
07 - 404__dimanche_à_triors_______
press to zoom
17 - 405__des_épis_bien_murs_______
press to zoom
20 - 406__presbytère_des_Gillons_____
press to zoom
02 - 407  la Chapelle des Gillons
press to zoom
16 - 408  explications
press to zoom
06 - 409__l'arrêt_banane_________
press to zoom
10 - 410__dégats_de_la_tempête____
press to zoom
09 - 411  pont sur la Joyeuse
press to zoom
15 - 412__ouf..._on_est_passé_____
press to zoom
11 - 413__pique-nique_à_Chatillon____
press to zoom
12 - 414__pique-nique_à_Chatillon_____
press to zoom
01 - 415__resto_3_étoiles_!_______
press to zoom
18 - 416  concertation
press to zoom
05 - 417  dans les bois
press to zoom
19 - 418   en avant toute
press to zoom
21 - 419  dans la verdure
press to zoom
08 - 420  le joyeux groupe
press to zoom
1/1

Dimanche 16 Juin 2019         

 

La Tête Chevalière au Vallon de Combau

 

Dernière rando de  la saison le dimanche. Après les trombes d’eau et de grêle de samedi  et tous les dégats dans la région, le beau temps est annoncé.

De bonne heure… peu de courageux pour le départ. On se retrouve à 7 pour faire cette rando sans doute une des plus belles de la région.

Nous partons avec le soleil, mais vers Die, la vallée de la Drôme est sous une belle couche de brume basse. On retrouve le soleil un peu plus loin, mais sur les sommets, les nuages s’accrochent… A l’arrivée le parking est déjà envahi, on est à 1456m et il fait frisquet mais sans plus. Les blousons sont quand même les bienvenus. Il y a des fleurs partout. On atteint les bâtiments des troupeaux, mais les vaches ne sont pas encore là. Plus haut tout est perdu dans les nuages ! Mais on ne se décourage pas, les nombreux marcheurs sont confiants, le temps va se lever…..Dans la brume, on avance en direction du Pas de l’Essaure au milieu de prairies et vallons envahis de fleurs. C’est la pleine floraison des trolles d’Europe, il y en a partout, c’est féérique tout ce jaune, il y a aussi des narcisses, des pensées des Alpes, des orchis surtout des orchis sureau, des jaunes et des rouges, des gentianes à profusion, des renoncules naines, des centaurées, et aussi des plantes comme l’aspérule odorante, les cystres (ou fenouil des Alpes), les épinards sauvages et beaucoup d’autres dont on ne connait pas le nom… On n’arrête pas d’admirer ! On s’arrête pour une petite visite de l’abri de l’Essaure à 1653m, puis on continue de monter vers le Pas de l’Essaure. On traverse un pierrier où coule une source, et toujours pas de vue alors qu’on devrait avoir le Mont Aiguille devant nous. Heureusement que nous avons 2 GPS pour ne pas se perdre, indispensables aujourd’hui. On suit la trace faite il y a un an par Bernadette et Cosimo. Il n’y a pas de balisage et pas toujours de sentier bien défini. Nous nous trouvons tout à coup à côté d’un magnifique bouquetin pas farouche. On l’observe un moment, on s’en approche à moins de 5m. Il se couche puis se relève se laisse admirer mais on continue notre chemin. La montée se fait plus rude, on suit les cairns, on longe la falaise prudemment, on traverse des névés, il est midi et demi, on s’approche du but. On choisi de pique-niquer au fond d’une doline, on est à 1900m, il ne fait pas froid mais on est toujours dans les nuages, on ne voit pas loin. Tout à coup on aperçoit au dessus de nous dans le brouillard  mais à 3m  d’immenses cornes, on sort de la doline et là on n’en croit pas nos yeux : un troupeau de bouquetins est couché, paisible. Incroyable ! Comme on s’approche, ils se déplacent légèrement, Dominique en comptera au moins 32, mais pour les photos pas facile on nage dans le brouillard. On reste longuement comme beaucoup d’autres groupes à les observer. Quelle belle rencontre !!!

On repart, on est pas loin du but. On retrouve les alignements de cairns de la Tête Chevalière à 1956m. On comprend  que nous ne verrons pas le Mont Aiguille ni le Veymont qui sont pourtant tout proches. Nous entamons la descente. La vue est un peu plus dégagée dans le vallon. De tous côtés des groupes rentrent. Au col du Creuson on rejoint le sentier qui mène vers le Chaumalloux. C’est la vallée des marmottes, on en voit de partout qui se baladent, entrent et sortent de leur terrier, et nous retrouvons le refuge de l’abri de l’Essaure où il y a affluence, la boucle est bouclée. Le ciel se dégage vers le sud et c’est sous le soleil que nous finissons cette belle rando.

Une belle journée que le brouillard n’a pas réussi à gâcher. On se donne rendez-vous  pour revenir l’année prochaine…                                          

                                                                  Bernadette

10 - 401__départ_vers_la_bergerie___
press to zoom
13 - 402  des trolles
press to zoom
14 - 403  une tulipe
press to zoom
09 - 404  dans le brouillard
press to zoom
06 - 405  un bean tapis d'orchis
press to zoom
02 - 406  au refuge de l'Essaure
press to zoom
05 - 407  des renoncules naines
press to zoom
17 - 408  des vagues jaunes
press to zoom
20 - 409  rencontre avec un bouquetin
press to zoom
04 - 410  on va pique-niquer ici
press to zoom
07 - 411  repas dans la doline
press to zoom
08 - 412  le troupeau
press to zoom
18 - 413  belle couleur surprenante
press to zoom
12 - 414__passage_d'un_névé___
press to zoom
16 - 415    dame marmotte
press to zoom
11 - 416  retour au refuge de l'Essaure
press to zoom
03 - 417  un bouquet de gentianes
press to zoom
19 - 418  fin de rando au soleil
press to zoom
01 - 419__ça_on_ne_l'a_pas_vu_!!!____
press to zoom
21 - 420__le_groupe_à_la_Tête_Chevalière
press to zoom
1/1

Dimanche 12 mai 2019                   

 

Les Mariés  à  Piégros la Clastre

 

Nous sommes 15 courageux randonneurs au départ de Piégros la Clastre, joli petit village en 2 parties, La Clastre étant le village du bas et Piégros le vieux village en hauteur où se trouve encore le château.

Nous partons du parking devant l'école, nous faisons en passant une petite visite dans la belle église romane, puis nous attaquons la montée vers le cimetière avec le chemin des mariés (on dit que les mariés l'empruntaient pour aller faire bénir leur union dans la chapelle ND du  Bon secours)

Il paraît que les moines l'empruntaient aussi l'été pour aller passer les jours de chaleur au frais dans la chapelle Saint Médard, alors que l'hiver ils restaient à La Clastre !

Donc nous, randonneurs de Malissard, nous faisons la même montée de La Clastre à la chapelle ND du bon secours,en passant par Piégros, que les mariés et les moines !

La nature en cette saison est magnifique, nous traversons des bois puis nous longeons des champs, tout est vert, fleuri, avec des vues magnifiques sur le village, la vallée et les montagnes du Vercors.

Après cette belle montée nous arrivons à la petite chapelle et nous entamons une petite boucle dans les bois qui nous permet d'apercevoir le Glandasse enneigé.

Retour à la chapelle et poursuite de notre circuit par l'itinéraire équestre. Une cabane de chasseur nous attend pour pique niquer sur des bancs à l'abri du vent.

Comme d’habitude des gourmandises sont offertes. Merci aux pâtissières !

Après le repas nous continuons jusqu'au Collet puis nous empruntons un charmant sentier qui nous emmène dans les bois vers Louvignes où nous découvrons un champ de lavande. Encore une petite montée dans les bois puis nous attaquons la descente sur le village toujours avec des vues superbes ( le Veymont enneigé!,une nature en fête et de belles maisons que nous admirons au passage.

Retour au village et à nos voitures, heureux de notre journée.

Merci à tous pour votre compagnie et votre bonne humeur, et à la prochaine !

Christiane Sibeud, l’animatrice du jour.

 

Et une petite poésie !!!

 

Saison des plaisirs charmants
Et des tendres fleurettes,
Tu rends joyeux les amants,
Et les filles guillerettes :
Joli mois de Mai,
Tu nous rends le cœur gai !

C'est toi qui fais reverdir
L'herbette joliette,
Et qui fais épanouir
Le cœur d'une Brunette :
Joli mois de Mai,
Tu nous rends le cœur gai !

03 - 401__départ_de_la_Clastre___
press to zoom
04 - 402__l'église_de_la_Clastre___
press to zoom
14 - 403__bien_alignés___
press to zoom
12 - 404__en_montée___
press to zoom
11 - 405  l'Encrier
press to zoom
10 - 406__L'animatrice_en_tête___
press to zoom
01 - 407__on_se_rapproche_du_château___.
press to zoom
20 - 409__dans_les_genêts___
press to zoom
16 - 408__le_Château_de_Piégros___
press to zoom
15 - 410__petit_arrêt___
press to zoom
17 - 411__passage_étroit___
press to zoom
21 - 412__il_domine_la_vallée___
press to zoom
09 - 413  en descente
press to zoom
18 - 414__le_Grand_Veymont_enneigé___
press to zoom
02 - 415  N.D. du Bon Secours
press to zoom
05 - 416  un beau parcours
press to zoom
08 - 417__pique-nique_à_l'abri___
press to zoom
19 - 418__une_belle_allée___
press to zoom
07 - 419__un_passage_délicat___
press to zoom
06 - 420  le groupe
press to zoom
1/1

Dimanche 28 Avril 2019     

Le serre de la Truche   à Saint Julien du Gua

 

Ce dimanche, Christiane et Dominique nous mènent dans la Haute Ardèche faire une magnifique randonnée. Ce sont 13 randonneurs qui partent du col de la Fayolle. Pour éviter 4km, en partie sur route, et plus de 200m de dénivelé à la fin du circuit, les chauffeurs mènent les voitures à St Julien du Gua. Au col à 900m d’alt., il ne fait que 6° et un petit vent frisquet…. Nous attendons un peu à l’abri, les gants et les bonnets sont ressortis, et on se demande (en plaisantant) si on part ou si on cherche plutôt un resto ! Heureusement, dès notre départ, la marche est agréable, nous descendons beaucoup plus à l’abri et l’impression de froid nous quitte vite. Le paysage est vaste. Nous contournons le serre de la Truche  à 995m (la truche était une urne pour conserver l’huile) puis nous voyons entre autres le serre du Rocher d’Ajoux, un ancien volcan avec ses coulées de lave noire, le serre de Pied de Bœuf, le serre de Trémoulas etc…

Tout en montées et en descentes, notre sentier traverse  des bois de châtaigniers ou de hêtres, des prairies, avec de nombreux ruisselets et cascades, jusqu’au beau hameau de Blaizac avec ses vielles maisons de pierre, encore habitées par 20 personnes . Nous croisons un monsieur qui a plaisir à nous parler de son village où sa famille a vécue depuis les années 1400 !!! Il vient d’avoir un petit-fils qui est né ici au hameau. Mais il faut le quitter et peu après dans des châtaigniers centenaires majestueux nous pique-niquons avant de repartir et de descendre au fond de la vallée du ruisseau de Gournier pour remonter et atteindre le hameau d’Intre. Par endroit les myrtilliers tapissent le sol. Nous finissons par une rude montée pour arriver à St Julien du Gua où les voitures , sauf une, nous attendent. On la récupèrera en passant au col de la Fayolle.

Une randonnée facile de 14km et de 400m de dénivelé positif et 600m de dénivelé négatif (une fois n’est pas coutume), en tout cas un beau circuit et une belle journée conviviale.

Merci aux animateurs.

15 - 401  il fait frisquet
press to zoom
14 - 402  le Serre de la Truche
press to zoom
03 - 403__les_Monts_d'Ardèche___
press to zoom
06 - 404  Le Serre du pied de Boeuf
press to zoom
07 - 405  au Serre de la Truche
press to zoom
09 - 406  les Rochers de Sarrasset
press to zoom
18 - 408  un hameau bien fleuri
press to zoom
21 - 409  des rochers roses
press to zoom
16 - 407  au Serre de la Truche
press to zoom
17 - 410  rencontre au hameau de Blaizac
press to zoom
19 - 411  ils viennent nous dire bonjour
press to zoom
13 - 412  le pique-nique
press to zoom
02 - 413  le pique-nique
press to zoom
01 - 414  le volcan du Serre d'Ajoux   .
press to zoom
22 - 415  un sentier herbeux
press to zoom
11 - 416__l'arrivée_à_Intre___
press to zoom
12 - 417  dans Intre
press to zoom
05 - 418__belle_forêt___
press to zoom
04 - 419__belles_pivoines_à_St_Julien_du
press to zoom
20 - 420  le groupe
press to zoom
1/1

Dimanche 24 Mars 2019   

 

Côte Belle à Beaufort sur Gervanne

 

Temps magnifique, pas de vent, ciel tout bleu. C’est une troupe de 15 randonneurs qui suit Simone à Beaufort sur Gervanne pour faire la rando Côte Belle.

Nous descendons sous les remparts du vieux village pour traverser le « Pont Bossu » sur la Gervanne à 330m d’altitude. Puis bien vite la montée commence. Tout d’abord sur le gr9 qu’on quitte assez vite pour longer le ravin de Côte Belle, souvent dans les bois de pins ou plus haut dans des garrigues où tous les buis sont morts….C’est désolant…Nous continuons notre montée, il fait chaud sur le chemin caillouteux souvent à découvert. Nous contournons la «  Petite Marouse et après quelques lacets nous atteignons les 771m d’altitude …ouf la montée est finie et on a faim. Nous prenons bien notre temps pour pique-niquer dans les pins, Michel a même le temps de faire une petite sieste…. Les randonneurs de passage sont nombreux. Mais il faut bien repartir. Un long sentier dévale vite jusqu’au petit village d’Egluy, blotti dans ses champs de lavande. Nous visitons la petite église St Etienne à l’intérieur très coloré. Nous repartons par un sentier qui suit le petit ru « la Fonteuse » . Dans la montée nous avions vue sur  la vallée de la Drôme et les 3 Becs et dans la descente le long de la combe de Laye nous apercevons la montagne St Pancrace et le  village du vieux Suze, Lozeron, le rocher du Vellan et sa Croix et derrière le Roc de Toulau encore un peu enneigé. Tout au long du parcours nous avons admiré beaucoup de primevères et de violettes et surtout beaucoup d’anémones  hépatiques dont les tons vont du blanc au bleu violacé en passant par toutes les nuances de bleu. Puis nous découvrons  tout en bas Beaufort, nous repassons « Pont Bossu » où nous faisons la photo de groupe. Un dernier effort est nécessaire pour remonter dans le village par les remparts.

Une belle rando et une bonne journée avec un groupe sympa.

02 - 501 Beaufort sur Gervanne )
press to zoom
17 - 502__Côte_Belle___
press to zoom
04 - 503__Primevères_et_anémones_____
press to zoom
16 - 504__Côte_Belle___
press to zoom
11 - 505__Côte_Belle___
press to zoom
09 - 506  ombre bienvenue
press to zoom
01 - 507__Côte_Belle___
press to zoom
12 - 508__Côte_Belle___
press to zoom
03 - 509  A la Petite Marouse
press to zoom
07 - 510  Pique-nique
press to zoom
18 - 511  Pique-nique
press to zoom
13 - 512  Pique-nique
press to zoom
19 - 513__Côte_Belle___
press to zoom
21 - 514  Le village d'Egluy
press to zoom
15 - 515__Tapis_de_primevères___
press to zoom
05 - 516__l'église_St_Etienne_d'Egluy___
press to zoom
10 - 517  L'intérieur très coloré
press to zoom
08 - 518  au bord de la Fonteuse
press to zoom
06 - 519__remontée_à_Beaufort___
press to zoom
14 - 520  Bernadette prend la photo
press to zoom
1/1

Dimanche 17 Février 2019     

 

La Bâtie de Crussol

C’est un petit groupe de 12 randonneurs  guidé par Simone qui profite d’une belle journée ensoleillée,  juste un peu de vent par endroit.

Nous partons de la mairie de la Bâtie de Crussol près d’Alboussière pour faire la boucle « la Garina » de 15km et 650m de dénivelé. Malgré la température douce, on peut voir encore des traces de neige dans les coins à l’ombre. Nous traversons des prairies et des bois de chênes et de châtaigniers, montant et descendant continuellement , avec de belles vues sur St Sylvestre, St Romain de Lerps, les Monts du Pilat, ou le Vercors. Nous passons les ponts sur le Morge, puis sur le Merdan et sur le Duzon pour remonter vers le hameau de la Blache. Peu après nous faisons la halte pour le pique-nique dans les chênes. Le temps de partager tarte au citron, madeleines, chocolats ou pâtes de fruits…….et nous repartons vers les ruines du hameau de Marcel. D’un commun accord nous choisissons de quitter le parcours prévu qui emprunte longuement une route, pour couper vers Liaurat. Tous très bavards, nous ne voyons pas une croix et nous continuons pour descendre vers le Duzon par un sentier pas très marqué à la fin. On a des doutes… surtout quand on constate qu’il est impossible de traverser la rivière. On remonte  pour s’apercevoir de notre erreur et retrouver le bon sentier qui nous redescend vers le Duzon, mais là,  ouf, une belle passerelle nous fait passer sur l’autre rive. On rejoint le parcours initial et on finit par une belle montée à la Bâtie.

Une agréable journée conviviale, pimentée par notre erreur sans conséquences.

30 (Personnalisé)
press to zoom
29 (Personnalisé)
press to zoom
28 (Personnalisé)
press to zoom
27 (Personnalisé)
press to zoom
26 (Personnalisé)
press to zoom
25 (Personnalisé)
press to zoom
24 (Personnalisé)
press to zoom
23 (Personnalisé)
press to zoom
22 (Personnalisé)
press to zoom
21 (Personnalisé)
press to zoom
19 (Personnalisé)
press to zoom
18 (Personnalisé)
press to zoom
16 (Personnalisé)
press to zoom
17 (Personnalisé)
press to zoom
15 (Personnalisé)
press to zoom
14 (Personnalisé)
press to zoom
13 (Personnalisé)
press to zoom
12 (Personnalisé)
press to zoom
11 (Personnalisé)
press to zoom
20 (Personnalisé)
press to zoom
10 (Personnalisé)
press to zoom
09 (Personnalisé)
press to zoom
07 (Personnalisé)
press to zoom
08 (Personnalisé)
press to zoom
1/2

Dimanche 18 Novembre 2018 

 

Le col de Boutière à Bourdeaux

   

Après un samedi très automnal, gris, froid et pluvieux, un groupe de 14 randonneurs guidés par Michel, fait confiance aux prévisions météo : dimanche frais mais très clair et ensoleillé, et c’est le cas.

Nous partons avec un ciel bleu et le soleil, pas de vent, juste quelques trainées de brouillard et un peu de givre… Notre souci est plutôt du côté des barrages de routes par les « gilets jaune » et c’est le cas au rond point de Crest où on passe au compte gouttes .On leur signale que nous sommes 4 voitures et ils nous laissent passer ensemble ! La tour de Crest émerge d’un petit banc de brouillard, c’est magnifique.

A l’arrivée à Bourdeaux, surprise, les sommets  vers les 3 Becs et toute la chaine, sont blancs. Ici hier c’était de la neige…

Nous partons le long du Roubion. Un chien nous emboite le pas. Une première montée nous fait surplomber Bourdeaux. Nous passons au magnifique château St André sur la commune de Poet-Célard, habité ,fin du 16ème début du 17ème par les gentilhommes huguenots. Ce fut un haut lieu de la Réforme. Calvin y fut reçu en septembre 1561. Le bâtiment disposé en quadrilatère autour d’une cour de 11m sur 14m, est flanqué de 3 tours et d’un superbe colombier à environ 1500 boulins en terre cuite , avec un toit en « bonnet de Calvin » (carré, une pente). Ce château réunit le plus vaste ensemble de peintures renaissance conservé en Drôme. Nous continuons ensuite vers le col de Boutière  pour traverser le « Bois Vieux ». Nous faisons halte pour le pique-nique à un endroit idéal : petite pente bien ensoleillée, belle vue, petit lac à nos pieds…et notre chien est toujours là !

L’itinéraire nous mène jusqu’à Saulnier où nous reprenons la direction du nord vers Bourdeaux à travers bois et prairies pour arriver en haut du vieux village médiéval perché. A travers les calades du quartier de la Viale, cœur historique, Michel nous fait monter sous les ruines du château d’où nous dominons Bourdeaux, son beffroi, l’église Notre-Dame ,puis la redescente nous fait découvrir entre autres,  la Fontaine d’Alberte, la Maison du Seigneur. Notre compagnon à 4 pattes fini ici sa randonnée et nous on retrouve le parking au bord du Roubion .

Une belle randonnée d’environ 13km et 490m de dénivelé, par un temps agréable et une vue agrémentée par les sommets enneigés.

01 (Copier) (Copier)
press to zoom
02 (Copier) (Copier)
press to zoom
03 - Copie (Copier)
press to zoom
04 - Copie (Copier)
press to zoom
05 - Copie (Copier)
press to zoom
07 - Copie (Copier)
press to zoom
08__le_Château_St_André_-_Copie_(Copier)
press to zoom
09 - Copie (Copier)
press to zoom
10 - Copie (Copier)
press to zoom
12 - Copie (Copier)
press to zoom
13 - Copie (Copier)
press to zoom
14 - Copie (Copier)
press to zoom
15 - Copie (Copier)
press to zoom
16 - Copie (Copier)
press to zoom
17_ruines_du_château_de_Bourdeaux_-_Copi
press to zoom
18 le beffroi de Bourdeaux - Copie (Copi
press to zoom
20 (Copier) (Copier)
press to zoom
21 (Copier) (Copier)
press to zoom
1/2

Dimanche 16 Septembre 2018

 

La Belle Justine à Die

 ​ 

Une température de 32° est annoncée ! On renonce à faire les 3 Becs, et à la place, Simone et Michel emmènent un petit groupe de 14 randonneurs à Die pour faire «  la Belle Justine ». Après un long chemin poussiéreux et chaotique nous laissons les voitures à Chapiat à 435m d’alt. De là un petit sentier monte inlassablement dans la forêt où nous sommes bien au frais. Le soleil est caché par des nuages d’altitude mais il fait très doux. Nous montons tranquillement les 500 premiers mètres de dénivelé pour arriver au chemin forestier. Tous ont bien suivi et fourni l’effort nécessaire. Dans la montée on découvre un peu la vallée de Die et en fond le « But de St Genix », les falaises de « Fond d’Urle » et la « Tête de la Dame » vers Ambel. Il nous reste  encore 100m de dénivelé pour arriver au gîte forestier à 958m d’alt. Là une prairie ombragée nous attend pour le pique-nique. Comme d’habitude le choix des gâteaux maison est grand : au chocolat, aux noisettes, à la pomme, sans compter la pogne, les dragées, et les chocolats…

Nous restons un bon moment dans ce coin agréable pour se détendre ou discuter avec les chasseurs qui occupent le gîte, près de la  fontaine où une source coule à fil.

Puis c’est la redescente. On revient jusqu’à « Près Poulet »où nous prenons un autre sentier bien ombragé aussi et qui traverse la forêt, nous faisant passer  sur le rocher où l’on peut voir les ruines du château de la Belle Justine, et par des lacets on rejoint tout en bas, un chemin forestier près des voitures. Nous avons parcouru 13 km environ. Dans tout le massif, les buis sont dévastés, et même sur le dernier chemin qui longe un petit ruisseau, nous traversons des nuées de papillons de la pyrale du buis. On a du mal à s’en défendre. Des centaines sont noyés dans une petite mare. C’est impressionnant.

Une journée très agréable dans la bonne ambiance de ce groupe. On parle déjà du prochain dimanche ensemble ….

01 (Copier)
press to zoom
02 (Copier)
press to zoom
03 (Copier)
press to zoom
04 (Copier)
press to zoom
05 (Copier)
press to zoom
06 (Copier)
press to zoom
07 (Copier)
press to zoom
09 (Copier)
press to zoom
10 (Copier)
press to zoom
12 (Copier)
press to zoom
11 (Copier)
press to zoom
13 (Copier)
press to zoom
14 (Copier)
press to zoom
15 (Copier)
press to zoom
16 (Copier)
press to zoom
17 (Copier)
press to zoom
18 (Copier)
press to zoom
19 (Copier)
press to zoom
20 (Copier)
press to zoom
22 (Copier)
press to zoom
23 (Copier)
press to zoom
25 (Copier)
press to zoom
26 (Copier)
press to zoom
27 (Copier)
press to zoom
1/2