top of page

Mardi 20 février 2024

 

Les Bergognons  (375m, 9.3km) 3h05

 

Nous sommes 18 randonneurs à quitter le parking du cimetière de Barcelonne à 13h25. Température 13°C, temps couvert, léger Mistral.

Après la descente jusqu’à la mairie, nous marchons sur la D 188 traversons la Parpaille sur le pont, continuons jusqu’à une chapelle que nous contournons pour nous diriger par un chemin asphalté vers la montagne. Nous nous engageons sur un chemin boisé (Alt 300m) qui remonte dans le talweg. Après 2 km, au fond de la vallée nous arrivons à une croisée de chemins nous prenons celui de droite (Alt 460m) et traversons le ruisseau affluent du Rousset. L’absence de pente de ce chemin nous permet de reposer nos muscles. Arriver sur la crête (Alt 440m), nous abandonnons ce chemin, prenons complètement à gauche pour  remonter celle-ci (par endroits la pente atteint 23%) jusqu’au Berchets, croisement de 4 chemins (Alt 560m).Apres un repos mérité et la prise d’un petit goûter, nous prenons celui de gauche qui descend en écharpe sous les Bergognons . Au début celui-ci est rendu glissant par la présence d’un terrain argileux  puis devient caillouteux assez rapidement. Nous en profitons pour admirer la vue, la plaine de Valence et même Malissard  Après 2 km de descente nous prenons à gauche (alt .440m) pour atteindre les Couriols (alt 300m) et la civilisation et la route goudronnée. Nous cheminons sur la route vers Barcelonne où, malgré les recommandations de l’animateur, la file indienne est toujours aussi bien respectée ! Le parking du cimetière est atteint à 16h30.

 La flore : hellébores fétides, violettes, primevères.

Christian Laurencin

Mardi 13 février 2024

DIVAJEU

Nous sommes 26 à prendre part à cette randonnée sur la commune de Divajeu. Nous longeons une petite route sur 300m et nous bifurquons à gauche sur un petit chemin rocailleux. Nous commençons une petite montée dans les sous-bois et tout le monde en profite pour enlever quelques vêtements. Nous traversons un petit guet et la montée s’accentue jusqu’au Km 2. Nous arrivons au somment et nous profitons de la vue sur les 3 Becs enneigés et sur Roche-Colombe. Il fait vraiment une belle journée mais tout le monde est inquiet de cette chaleur si précoce…. Nous redescendons par un petit sentier et nous passons à proximité d’un gite ou 2 beaux ânes nous saluent. Le chemin devient plus humide avec pas mal de boue mais par chance personne n’a glissé. Sur le retour nous apercevons le château du Haut Divajeu ainsi que son église et au loin, la très belle tour de Crest.                 

Jean-Pierre M.

Le 6 Fevrier 2023: 

 

Les Crêtes- Crest  (Tracé PDF)

 

Nous sommes 21 pour cette randonnée qui fait 8 km et 250 m de dénivelé.

 

Nous sommes à Crest, (de l'occitan crest, lui-même du latin crista « crête d'un oiseau » qui a pris, comme en français, le sens de « crête de montagne, sommet, cime »), pour justement nous promener sur ces crêtes.

 Nous partons du Quai Soubeyran, sur la rive gauche de la Drôme, que nous traversons pour rejoindre le Quai de Verdun.

 

Après sa traversée, nous nous dirigeons vers la Chapelle des Cordeliers que nous atteignons en ayant grimpé une volée de 125 marches bien raides.

 Une suite de ruelles , surplombant la ville, nous conduit à l’arrière de la tour.

Il s’agit de l’ancien donjon du château médiéval construit au XIIe siècle et qui s'élève à 52 mètres de hauteur. Il est, avec le donjon de Vincennes, l'un des plus hauts d’Europe.

 

Nous continuons sur un sentier qui nous conduit sur la crête. Nous avons une vue dégagée mais brumeuse sur la vallée du Rhône à gauche et sur la vallée de la Drôme à droite, avec les 3 Becs en arrière plan.

 Nous passons au dessus d’un site d’escalade et continuons sur la cime.

 Nous entamons alors la descente par un sentier escarpé pour atteindre l’extrémité Nord de notre parcours.

Le retour se fait par un chemin tranquille, qui domine la vallée en direction de Die.

 C’est au bord de ce chemin ,que nous ferons notre pose et la photo de groupe.

 Nous traversons ensuite des quartiers à l'Est de la ville pour atteindre la rive droite de la Drôme.

Nous la longeons et regagnons la ville.

 

Après avoir emprunté un square qui surplombe la rivière , nous passons le pont Frederic Mistral qui nous ramène près de nos voitures.

 

Dominique

Le 30 /01/2024 :

 

Les Boisses-Peyrus   (tracé PDF)

Notre groupe de 23 personnes part de la piscine de Peyrus.

Notre parcours fera 7 km avec 260 m de dénivelé.

 

Nous empruntons un sentier au pied des collines, parallèle à la route des Limouches, puis traversons le hameau des Bellons, et rejoignons une route au niveau de Matras.

Nous commençons la montée vers les Boisses en laissant à notre droite une ancienne carrière et grimpons un sentier assez raide.

Nous arrivons sur un replat, avec la vallée du Rhône à gauche et de nombreux houx avec leurs belles boules rouges.

Nous gravissons  alors un raidillon pour finir notre ascension et atteignons le sommet des Boisses.

 

Après quelques mètres sur la crête, nous dépassons une cabane en bois et entamons notre descente.

Ensuite nous contournons les Faujoux par un petit sentier, pas toujours évident à suivre ( ! ) et atteignons le hameau des Carrats.

Nous contournons le Puy Agut, et par une petite route  qui longe le Béal de Cors, nous atteignons notre lieu de pose banane.

Après cette halte, nous suivons un chemin qui nous ramène vers Peyrus, et admirons la Chapelle St Pierre à notre droite.

 

Nous arrivons à la statue de Notre dame de la Paix où nous faisons la photo de groupe.

 

Enfin nous continuons vers Peyrus et arrivons au parking.

 

Dominique

Mardi 23 Janvier 2024

La Baume d'Hostun.

​​

C’est par une belle journée ensoleillée que nous commençons notre randonnée au départ de la Baume d’Hostun.

Nous traversons des champs d’un célèbre arbre local de la famille des « juglandacées » qui nous mène directement au bord du canal de la Bourne . Ensuite nous descendons sur le village de St Nazaire en Royans ou le bateau à roue est amarré à son embarcadère. C’est toujours un plaisir de voir les très belles falaises rouges et nous prenons le temps d’apprécier ce moment.

Mais voilà il faut monter et ça commence par un escalier dans le village et nous passons à proximité du viaduc. La Bourne est belle et puissante. Nous continuons la montée qui devient intense. Nous prenons le temps. Nous en profitons pour apprécier la plaine du Royans et les montagnes du Vercors. Après une bonne heure de montée, nous arrivons au point culminant. Nous redescendons par la forêt et ensuite par un sentier qui nous mène directement au village.

 Le groupe a bien apprécié la randonnée malgré un bon dénivelé et tout le monde a bien marché d’un bon pas et dans une très bonne ambiance.

Nous étions 13 – 7,6 Km et 320 m de dénivelé.                

Jean-Pierre M

Photos : Laurence M

Mardi 9 Janvier 2024

 

Le vallon du Jergne 360m, 7km

 

Nous sommes 5 randonneurs à braver les éléments ; prêts pour le départ à 13h 30, nous quittons Chambaud (160m) pour remonter le Jergne. Nous cheminons sur une sente bordée de chênes, buis, fragons, figuiers de barbarie… s’élevant au-dessus du ruisseau, découvrant çà et là ses cuves, vastes trous d’eau de son lit. Cuves propices l’été pour se rafraîchir.

Le passage du premier gué a été épique pour 2 de nos randonneurs, l’eau est fraiche ! Il en reste 2 à franchir !  Le second, ruisseau le Trevallon se passe sans problème (la maitrise est acquise !)

 Nous remontons jusqu’aux Ruines Badier puis la côte 418m pour redescendre vers le passage à gué du Jergne (290m).A la sortie du gué nous entamons la remonté vers Violon (400m) où nous profitons de la cabane de chasse pour nous restaurer.

Nous amorçons le retour par une large piste plate, tracée au sommet de la crête mais abritée du vent par des chênes. Apres 1 km arrive la descente longue et chaotique, où nous avons eu le loisir d’observer quelques pas de danse acrobatique.

Sans avoir trouvé la neige,  nous sommes arrivés au point de départ à 16h30

                                                   Christian Laurencin

Mardi 19 décembre 2023

La Baume Cornillane - Le Danier Tracé PDF

 

Nous sommes 17 à partir pour cette dernière randonnée  2023 du groupe 3.

Nous quittons le parking du Pas du Pont pour un parcours de 7,5 km et 350 m de dénivelé.

Par une petite route, nous atteignons la ferme Boucher avant de commencer notre montée par le chemin du champ de Rôle.

Nous laissons le Gite du Mazouyer sur notre gauche et progressons le long de la Bionne.

Après une montée bien pentue, nous prenons , près de la source de la Bionne, un chemin à gauche pour continuer cette montée.

L’absence des feuilles sur les arbres et un beau soleil nous permettent de voir la vallée du Rhône baignée de sa pollution.

Nous atteignons  alors le point haut de notre randonnée au lieu dit « le Danier ».

Nous sommes à un croisement avec le GRP « Tour des Monts du Matin », entre Combovin et le Pas du Buis.

Nous entamons notre descente par un sentier en sous bois qui nous conduit au chemin  du Mazoyer. ( ou Mazouyer).

Nous regagnons le parking par ce chemin.

Dominique

Mardi 12 décembre 2023

 

Châteauneuf / Isère 

 

8.2 km, dév + 340m, 3h

 

Châteauneuf (4137ha) est connu depuis l’antiquité pour ses carrières et grottes taillées dans la Molasse. Les pierres extraites ont servies notamment à la construction de la collégiale de Romans, de la cathédrale, de la maison des têtes de Valence, A 13h25 nous sommes 14 marcheurs sur le parking de l’Isère (123m) à nous élancer à l’assaut de la vierge  située 80 m au-dessus .En chemin, nous passons devant une carrière de molasse de type cathédrale.

Cette vierge de Donzelli a été implantée en 1947 suite à une demande en juillet 1944 de l’évêque de Die pour protéger le bourg de la retraite allemande. Quelques mètres encore et nous atteignons le sommet de la colline de Châtelard (211m) où est situé une table d’orientation avec vue sur les monts du Lyonnais

Nous entamons une descente pour atteindre, à la côte 148m, un talweg que nous remontons par un étroit chemin en sous-bois pour atteindre après le contournement d’un verger d’abricotiers le hameau des Essartout (200m). Cheminant sur le chemin de carriers nous atteignons le Télégraphe (253m) d’où avons une vue sur le sud avec le Vercors et la plaine de valence.

Nous continuons sur le chemin des carriers, traversons par une passerelle la D 101 et redescendons vers l’Isère.  Nous passons devant plusieurs grottes et carrières. Rattrapant le GR 422 (150m), nous passons près d’une grande table et en profitons pour nous restaurer avant  d’attaquer la dernière pente pour franchir les côtes des Baumes (221m) . Nous regagnons Châteauneuf par le hameau des Réalières, traversons la ville pour atteindre le parking à 16h25.                                                                                            Xian

bottom of page