top of page

Mardi 11 juin 2024

Toulaud, Serre Pointu     ( Tracé PDF)

 

Le 11 juin à 8h, un groupe de 9 randonneurs quitte Malissard pour rejoindre Toulaud en Ardèche. Nous descendons 2 km avant de nous engager vers le sommet du Serre Pointu, point culminant de la randonnée du jour. Beau temps et température agréable font que le groupe atteint cet objectif à 472m avec aisance et dans la bonne humeur par un chemin pierreux dans les bois le long du champ de tir de Toulaud au début, puis plus facile ensuite. Belle vue vers l’Est où se dessinent les silhouettes du Vercors et du massif de la forêt de Saou.

La descente vers la vallée du Mialan est plus goudronnée comme souvent en Ardèche, l’occasion de longer de jolies maisons aux jardins bien fleuris. La bonne allure du groupe nous emmène plus rapidement que prévu vers le flanc Est de la vallée de Toulaud pour trouver notre lieu de pique-nique dans un petit bois à l’abri du vent et de la route venant de Guilherand. La pluie semble menacer un peu, mais s’éloigne et nous finirons plutôt sous le soleil. Un grand chemin vers le Sud qui bifurque ensuite vers l’Ouest nous ramène tranquillement aux voitures vers 14h30.

La marche aura duré environ 6 heures pour une distance de 17 km et un dénivelé total de 600 m environ.

 

Photos : Bernard

Mardi 4 juin 2024

 

Rimon-et-Savel, Serre Chauvières     ( Tracé PDF)

 

Nous sommes 7 randonneurs ce matin du 4 juin pour découvrir cette randonnée au-dessus de 1100 mètres d’altitude dans le Diois. Après une marche de 2 km environ sur un chemin large et facile, nous montons vers le sommet du Serre Chauvières (1246 m) en contournant légèrement un passage un peu vertigineux qui aurait pu gêner certains marcheurs. Nous profitons d’une floraison printanière particulièrement riche et abondante et d’une vue superbe vers la vallée de la Drôme au sud-est.

Après la descente du point culminant de la randonnée, nous remontons vers notre lieu de pause repas. Ensuite en marche vers le second point haut du jour, la Montagne de Gavet où un point de vue à 360° s’offre à nous. Le retour vers notre point de départ, via les Sources de St-Martin et la bergerie de Fontcouverte, est l’occasion de joyeuses discussions, de l’observation du passage de quelques aigles dans un ciel bien plus clément que ces jours précédents et d’un nouveau panorama du massif des Trois Becs vers l’ouest.

La marche aura duré environ 6 heures pour une distance de 17 km.

 

Photos : Gérard, Renée, Bernard

Mardi 07 mai 2024

 

Grâne : La Pierre sanglante –

 

Absence de pluie au départ de Grâne la belle équipe de 11 marcheurs démarre sur les sentiers bordés de hautes herbes encore très humides et parsemées de belles flaques d’eau. La piste traverse le bois de la Dame pour arriver à la fameuse Pierre sanglante.

Pique-nique venté sous les éoliennes avec le large point de vue sur la vallée de la Valdaine.

Nous nous engageons sur la route vers Joyet, le serre de Trémoulet, le serre de Cognet  et enfin  Grâne.

La végétation qui  est luxuriante après toutes ces abondantes pluies est l’objet de quelques leçons de botanique (merci aux spécialistes) dans une ambiance très joyeuse et dissipée.

Après 19,5km et 6h de marche, nous arrivons aux voitures pleinement satisfaits de notre belle journée.

Martine

Photos : Jean-Luc et Christian

Mardi 30/04/24 :

 

Barbières– Col de la Sambie

 

Les conditions météorologiques sont encore mauvaises cette semaine

La rando prévue à Dunières-sur Eyrieux est remplacée par une balade matinale à Barbières au Col de Sambie.

Nous sommes 9 au départ à du parking de l’école car la route du Col de Tourniol est fermée à la circulation à cause de travaux dans le village, retour à 12 h aux voitures.

8.8 Km –350m de dénivelé

Vivement le retour du beau temps.

 

Christian

MARDI 23 AVRIL 2024 :

 

MEYMANS.

 

Nous partons pour Meymans avec un groupe de 18 randonneurs.

La boucle « Le Bois Vert et le Col Alexandre » commence au parking de l’ancien complexe sportif à l’entrée Sud de Meymans aujourd’hui remplacé par deux maisons.

Nous faisons une petite boucle pour éviter de marcher le long de la D522 que nous traversons pour rejoindre un chemin en terre parallèle à la Départementale. Au « Boit Vert » (petit hameau) une petite route monte au plateau de Blacheronde.

Après avoir rejoint le PR ici bien balisé un gros obstacle stoppe net notre progression, de gros arbres récemment déracinés (ils ont des feuilles) ont envahi le chemin sur plusieurs dizaines de mètres. Impossible de passer.

Nous remontons donc pour aller chercher un autre PR et pouvoir rejoindre notre circuit (merci à notre smartphone). Un chemin non balisé nous permet alors de rejoindre « Blacheronde ». Pour arriver au « haut Tiolet » encore un petit problème, un écriteau papier nous renvoie sur un « itinéraire bis » (déviation du PR), ce petit sentier est à peine dégagé (pas entretenu du tout).

Après avoir rejoint le PR montant, nous nous arrêtons dans la forêt pour pique niquer (il est 12h45). La pause terminée, le PR longe le « Coteau de Baret » pour arriver au Col Alexandre. La fin du parcours sillonne en pente douce dans les bois jusqu’à Meymans.

Une belle randonnée avec des points de vue sur les monts du matin et la montagne de Musan.

Un bémol : très mal balisé. Les seuls totems rencontrés se trouvent à l’arrivée sur le Col Alexandre, les traits jaunes presque inexistants.

Josiane.

Photos : Jacques.

CR rando G1 16/04/24 :

 

Rochechinard – Col des Marchands

 

Après l’annulation de la randonnée de la semaine dernière pour cause de pluie, le temps est sec mais froid et gris. Bien couverts nous sommes 10 à partir depuis le parking de la chapelle Saint-Georges. Nous empruntons une large piste pour une montée .de 500m de dénivelé en direction du Col des Marchands. Nous rejoignons rapidement le GR  « Tour du Pays des matins » que nous quittons à la cote 806. Après une pause « Chamallow » nous passons la barrière piétons et suivons une belle piste forestière qui  nous mène à l’altitude de 933m pour déboucher  sur un large pré de pâturage qui remonte jusqu’au Col où le vent  du Nord froid  nous pousse à redescendre jusqu’à la bergerie « Saint Benoit » il est encore tôt pour le pique-nique nous continuons et  posons nos sacs dans un pré juste avant « Les Berthonnettes ». La descente jusqu’au château nous permet encore d’apprécier de belles prairies. Le château de Rochechinard est une ruine du XII sur un piton rocheux en voie de restauration mais le chantier parait arrêté faute de subventions voir site internet : http://Château.rochechinard.free.fr)

Nous suivons un petit sentier escarpé qui contourne le château par le haut et nous sortons des bois.

Le soleil et ciel bleu sont de retours et nous apprécions les points de vues lointain et notamment sur le Vercors : Gorges de la Bourne et plus loin La Grande Moucherolle (2284m) enneigée

Une petite route nous mène jusqu’au parking.

15km – 610m de dénivelé

 

Christian

 

Photos de Jean-Luc  et Christian

 MARDI 2 AVRIL 2024 :

 

PEYRINS : « une boucle à l’Est de Peyrins ».

 

Après la pluie du week-end la météo semble meilleure. Nous sommes 16 à partir pour Peyrins.

La boucle « à l’Est de Peyrins » commence au bord des étangs de Bellevue. Après avoir longé le plus grand des étangs nous traversons la « Savasse » (bien pleine) par une petite passerelle métallique. Un large chemin bordé d’arbres nous amène à la D538 que nous traversons pour emprunter une petite route jusqu’au sommet de la colline où de nombreux escaliers descendent jusqu’à l’église Saint Jacques, église romane où sont enterrés les membres de la famille de la Comtesse Sallmard décédée en 1959.

 

Après avoir longé puis traversé la route de Margès nous montons vers le hameau de Saint Ange, son église romane et son cimetière. Nous décidons de pique niquer sur l’aire aménagée (tables, bancs).

Après la visite nous revenons sur nos pas sur une route puis un chemin tout en montées et descentes pour attendre le « Mont Peyroux » et son fort.

Nous atteignons alors la « Combe du ravi ». Là deux possibilités s’offrent à nous, soit le lit du ruisseau, soit un chemin à droite. Nous optons pour la deuxième solution plus sèche et plus carrossable.

 

Plus bas nous traversons à nouveau la « Savasse » par un petit pont puis un large chemin nous ramène aux étangs de Bellevue que nous longeons pour rejoindre le parking.

JOSIANE.

Photos Jacques.

Mardi 19 mars 2024

Plan de Baix : Tour du Plateau du Vellan

 

Nous sommes 15 au départ du village de Plan-de-Baix. Nous partons en direction de « Rimon » puis montons au Vellan en passant par un défilé entre les roches pour rejoindre la Croix de Vellan doté de son magnifique panorama à 360° sur toutes montagnes du Vercors sud. Nous revenons sur nos pas, rejoignons le GR9 et traversons tout le plateau avec parfois une vue bien dégagée d’Est en Ouest sur les chaînes montagneuses et notamment le plateau d’Ambel encore enneigé. Après 5km nous arrivons au Chaffal et quittons le GR9 pour nous engager dans une longue descente progressive sur un sentier caillouteux et atteindre le site classé des Gorges d’Omblèze. Nous faisons une petite pause photographique à la cascade de la Pissoire qui coule abondamment puis allons pique-niquer près du Moulin de la Pipe, entre ombre et soleil, au-dessus de la rivière.

Nous empruntons la route de retour vers Plan de Baix sur 400m et nous engageons sur un sentier qui longe un moment la Gervanne et remonte vers le hameau de Vialaret. Nous avons un beau point de vue sur le Château de Montrond et redescendons au village.

Belle journée ensoleillée et températures printanières tout au long des 15,6km et 620m de dénivelé.

Christian.

Photos : Denise, Jean-Luc, Bernard et Christian

MARDI 20 FÉVRIER 2024 :

 

PAPELISSIER (Chatuzange le Goubet) :

 

Nous prenons la direction de Papelissier, 17 randonneurs ont répondu présent. Du parking du cimetière nous entamons la boucle de « Saint Mamans et le Goubet ». Nous traversons le village direction Meymans. Au bout du lotissement de la « Chaussonnière » le chemin de la « Béaure » descend dans le bois pour traverser le ruisseau de la « Béaure » à gué ( de l’eau !! de l’eau!! et des sacs en plastique pour protéger les chaussures), puis remonte jusqu’à la route de Meymans.

 

Dans la courbe nous laissons la route pour descendre à droite vers les ruines de « Moulin Blanc ». Nous traversons à nouveau la « Béaure » par un petit pont avant de remonter sur le plateau et de traverser la D124 pour atteindre le chemin de Cremoulins.

Nous cheminons entre montées et descentes en combe avant d’arriver sur un chemin plat où nous pique niquons (il est 12h30, nous avons fait 11km500).

Après la pause le chemin descend dans une combe en sous-bois et débouche sur  un terrain de dressage canin et son école du petit chiot.

 

Plus loin le sentier escalade un talus (passage pas facile à trouver), descend dans le ruisseau à sec et remonte pour rejoindre le centre de tir.

Nous arrivons au magnifique domaine du centre aéré de Bourg de Péage (sa piscine, son mini-golf, son saloon, etc.), nous le traversons bien que propriété privée car aucun autre chemin n’est balisé.

Nous sortons du domaine et atteignons la D124 que nous suivons sur quelques mètres avant de remonter le long de la déchetterie puis de redescendre par un petit sentier qui longe une combe  très profonde et de traverser le village pour rejoindre le parking (il est 14h30 et 16km500 dans les jambes)

Cette randonnée, bien que préparée dans l’urgence en remplacement de celle prévue à Combovin a ravi tous les présents.

 

Nous avons profité de belles vues sur le Vercors, la plaine de Valence, les Monts d’Ardèche et la Drôme des Collines).

 

JOSIANE.

 Photos : Jacques.

Mardi 13 Février 2024

Montvendre : Le Tour de la petite Raye   Tracé PDF

Nous partons à 20 menés par Bernard Charpiot. D’emblée, une petite montée groupée sur la molasse de Montvendre jusqu’à la Vierge pour admirer la vue dégagée. Nous revenons au carrefour des croix et prenons le chemin du coteau venté. Puis par des petites routes et des sentiers nous arrivons à Barcelonne pour attaquer la montée. Après un petit détour indispensable jusqu’à la Tour, nous rejoignons le chemin qui mène au Pas du Buis, nous le laissons pour redescendre par le chemin de crête secondaire. Sur le bas nous pouvons admirer le château sur son piton bien ensoleillé. En suivant parfois le Riousset, nous arrivons à Montvendre vers 15H30.  Temps doux et ensoleillé surtout l’après-midi.

17km parcourus, 500m de dénivelé.

Christian

Photos : Jean-Luc, Denise et Christian

MARDI 6 FEVRIER 2024 :

 

CHANOS CURSON : de Chanos-Curson à Chantemerle-les-Blés

Nous sommes 21 à partir pour Chanos Curson.

Du parking du cimetière de Conflans nous prenons la direction de Mercurol par le PR qui longe des plantations (vignes en appellation viticole Crozes- Hermitage et des vergers, abricotiers, pêchers,etc…).

Perchée sur le coteau la Tour** de Mercurol du XIème siècle, aujourd’hui éventrée et les vestiges du château féodal dominent le village.

Un peu plus loin nous pouvons admirer l’église Saint Anne.

Nous poursuivons notre chemin entre sous-bois de charmes, chênes, châtaigniers, vignobles et vergers qui nous amène à proximité de la statue Notre-Dame-des-Blés.

Au loin vue sur Chantemerle-les-Blés et son église*romane du XIème-XIIème siècle.

Après la carrière de sable, nous prenons la direction de Veaunes toujours entre sous-bois et vignes. Nous passons à proximité du « Petit Bourg » avant de rejoindre le parking.

Une belle randonnée malgré une journée froide.

A l’arrivée à Malissard Adélino a fêté son anniversaire chez Christophe (bar du Centre) avec tous les randonneurs du groupe du jour et quelques autres invités.

Encore bon anniversaire Adélino et merci.

 

A VOIR EN ROUTE :

Vues dégagées sur la vallée de Tain-L’Hermitage, Chanos-Curson, le château de Conflans***, la Tour de Mercurol et tout le Vercors.

* L’église Notre Dame de Chantemerle construite au XIème et XIIème siècle est classée au Monuments Historiques depuis 1905.

**La Tour de Mercurol sur le côteau, vestige d’un château féodal appartenant à la Baronnie de Clérieux.

***Le château de Conflans ancienne maison forte du XVème siècle aujourd’hui propriété privée.

Les vignes en appellation Crozes Hermitage et les nombreux vergers.

MARDI 30 JANVIER 2024 :

 

St- MICHEL-SUR-SAVASSE

 

Nous partons avec 27 randonneurs pour St-Michel-Sur-Savasse (568habitants) dans la Drôme des Collines. Au passage nous admirons l’église surmontée de l’Archange Saint Michel.

Après quelques mètres les choses sérieuses commencent par une longue et forte montée dans les bois avant d’atteindre les crêtes par un chemin carrossable maintenant empierré.

 

Puis c’est une zone humide que nous traversons, zone où les sols gorgés d’eau ont formé des ornières. Les nombreuses mares forestières sont des lieux importants pour la reproduction des amphibiens (tritons, grenouilles,….). Une large piste forestière nous amène près du « Vieux Chêne » avant de dépasser « Le Cloître protestant du Chêne ».

 

Ensuite un petit sentier où coule un peu d’eau descend, traverse la Savasse par un petit pont, remonte et descend vers le ruisseau de Bagnol que nous franchissons pour remonter au niveau d’un carrefour de sentiers, il est 12h30 c’est l’heure de pique niquer.

 

Après un peu de repos et avoir dégusté de nombreux gâteaux « Maison » et chocolats, nous reprenons le chemin, puis c’est la montée en bordure de champs jusqu’à la tour de Montmiral (altitude 430m) donjon carré du XIIème siècle construit sur un promontoire, aujourd’hui propriété privée, le chemin de terre s’élève fortement pour la contourner, au loin nous apercevons la chaîne des Alpes enneigées, la Chartreuse, la Moucherolle, le Veymont…

 

Puis c’est la descente vers la « Vieille Église » ruine du XIIème siècle entourée de son petit cimetière. Après avoir traversé la passerelle qui enjambe la Savasse, c’est le retour au parking où nous attend encore un bon gâteau à la confiture de marrons.

Une belle randonnée malgré les ornières et les passages boueux. Le  nettoyage des chaussures et le lavage des pantalons ne seront pas un luxe…..

 

Au départ de la randonnée une dame nous interpelle pour nous demander de faire une photo du groupe ainsi que le nom du club pour le journal « l’Impartial » de Romans, elle en est la correspondante.

 

JOSIANE.

Photos : Jacques

MARDI 23 JANVIER 2024 :

 

ROYNAC   (Tracé PDF)

 

14 marcheurs sont partis de Roynac petit village pittoresque de la Valdaine .Nous commençons le circuit par la route puis une petite montée en direction des ruines du vieux village : quelques maisons médiévales éparpillées et surtout le clocher lombard de l’église Saint Lambert dont la voûte s’effondra en 1768.Nous admirons la vue sur la plaine de la Valdaine et sur les sommets du Vercors.

Nous reprenons la montée via le PR que nous quittons au carrefour de « la montagne ».Commence alors une longue traversée des bois où la boue colle aux chaussures  puis une descente vers Puy Saint Martin par le bois de la Pigne. Nous traversons le pittoresque village et remontons par des traboules vers le cimetière. Pique-nique au soleil sur les bancs a côté de la table d’orientation  qui domine le village.

Bien restaurés nous repartons vers la 2ème partie de notre circuit. Arrêt pédagogique à la ZNIEFF* de la crête de la colline de Chevrière (il faudra revenir au printemps pour admirer les orchidées). Nous détaillons encore la vue sur les sommets environnants : Le grand Veymont, les 3 becs, Roche Colombe etc...

Descente sympathique vers Roynac, arrivée aux voitures vers 15h30 après 16km 900 et 600m de dénivelé.

*ZNIEFF : Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique. Site naturel inventorié par le Ministère de l’Environnement pour leur grand intérêt biologique et écologique .Cette zone se caractérise par un fort potentiel en orchidées.

Martine

Photos : Christian

  MARDI 19 DÉCEMBRE 2023

 

 CHATTE :

 

Comme chaque année avant la trêve des confiseurs nous fêtons Noël.

39 randonneurs ont répondu présent dont 30 pour faire une petite boucle autour de Chatte dans l’Isère.

Partant de l’église nous nous dirigeons plein Nord, longeons l’ancienne soierie de la Galicière*, traversons la D27 et par le chemin de Monchatel nous accédons au terre-plein empierré servant de parking aux touristes.

Le chemin forestier monte alors régulièrement et fermement vers la chapelle Sainte-Philomène**. Arrivés à la chapelle nous profitons d’une belle vue sur la vallée, le Vercors et la Chartreuse à la table d’orientation.

 

Un petit sentier chemine alors dans la forêt pour rejoindre un large chemin en descente jusqu’à une réserve d’eau. Après une petite montée, c’est par une longue descente que nous atteignons la D27 que nous longeons bien à gauche sur quelques mètres.

A nouveau une bonne montée et nous arrivons à la Ferme du grand Bois (élevage de cochons, chèvres, poules, etc.…). Nous apercevons déjà au loin l’église de Chatte. Un large chemin puis une route en forte descente nous ramène au parking.

 

Un petit brin de toilette et nous nous rendons au restaurant Sainte Philomène où nous attend un bon repas.

Au menu : terrine de gibier truffée, paleron mijoté au vin rouge ou filet de dorade au vin blanc, gratin dauphinois, fromage blanc ou sec, vacherin glacé, sans oublier l’apéro et ses canapés maison, le vin et le café.

 

Une belle journée pour clore l’année 2023 avant de se retrouver le 9 janvier pour de nouvelles aventures.

 

*Usine de la Galicière

Les bâtiments de l’usine de moulinage de la soie de la Galicière qui datent du XIXe siècle et dont la filature, la forge, la magnanerie, les installations hydrauliques et la machinerie font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 3 février 2004

**La chapelle Sainte-Philomène située dans une petite clairière sur un promontoire à 1 km à l'ouest du village, elle a été édifiée en 1880 par Joseph Bossan dans un style néogothique.

 

JOSIANE.

MARDI 12 décembre 2023 

 

Saint Lager Bressac (07)

 

Nous sommes 20 randonneurs à partir pour St Lager Bressac, petit village ardéchois à proximité de Chomérac.

Partant du camping « le Chemin des Colporteurs » (15km – 550m de dénivelé) prend la direction de St Vincent de Barrès, traverse le hameau de Bressac et Richard avant de laisser à gauche le chemin qui conduit au château de Fontblachère, grosse bâtisse du XVIème siècle.

 Le PR monte entre les buis, les genévriers et les genêts « scorpions » puis descend dans le vallon de Fond-Sella.

 

Tournant à droite en épingle un chemin très escarpé et très caillouteux, nous fait traverser deux fois le ruisseau de Sichier (cette année il y a de l’eau).

Après le ruisseau une forte pente nous fait remonter et atteindre l’autre versant en direction de St Vincent de Barrès.

A la « Grande Côte » (454m) au milieu de la forêt nous nous installons pour pique niquer à la grande table aménagée par les chasseurs sans oublier la dégustation de gâteaux, chocolat….

 

Après un peu de repos nous reprenons notre périple par le GR42, d’abord par un petit sentier puis un large chemin en descente très...très...très...caillouteux.

Au loin nous apercevons déjà le clocher de St Lager Bressac. Encore une dernière montée vers l’antenne puis nous quittons le GR pour reprendre le chemin emprunté le matin qui nous ramène au parking où nous attend un délicieux gâteau préparé par Colette, qui n’a pas pu nous accompagner (malade)..

 

Une belle randonnée avec de magnifiques points de vue sur le Coiron, le Vercors, les 3 Becs, le Grand Delmas, le Veymont enneigé.

Un point noir cependant les chemins sont très caillouteux, de plus en plus dégradés.

JOSIANE

MARDI 21 NOVEMBRE 2023 :

 

SAINT ANTOINE L’ABBAYE

 

La météo n’est pas très favorable. Nous sommes 24 à partir pour Saint Antoine l’Abbaye.

Nous nous garons à la salle des fêtes avant de traverser le Furon par un pont.

Nous montons par une petite route puis par un petit chemin « le sentier des flâneurs » d’où la vue sur les montagnes (par beau temps) et sur l’imposante abbaye est magnifique.

Nous montons sur la colline. Après une petite pause et une petite collation à la « cabane » des randonneurs, des chasseurs, cavaliers, etc., le circuit nous amène à la petite chapelle de la Jayère*.

Poursuivant notre chemin nous nous arrêtons pour admirer lamas, biches et cerfs dans un parc privé. Il est 12h15, c’est l’heure du pique nique à Dionay.

Le mauvais temps est toujours là, nous trouvons un abri devant la salle polyvalente.

Après nous être bien restaurés et avoir dégusté les gâteaux « maison », nous poursuivons notre périple vers le « cul de la Perrette » et son antenne à 510m d’altitude. La descente nous amène à la chapelle du XIIéme siècle de Saint Jean le Fromental*et ses deux tilleuls plantés en 1731.

A « La Bâtie » (490m) nous empruntons un chemin montant avant de descendre sur « l’Enclos ». De là la descente nous ramène à St Antoine l’Abbaye.

Une petite visite dans l’imposante abbaye* et nous retrouvons le parking.

Une belle randonnée malgré une petite bruine et un petit vent froid.

 

*L’Abbaye de Saint Antoine :  l’imposante abbaye continue de veiller sur le village auquel elle a donné son nom. Elle est l’une des plus importantes réalisations gothiques de la région érigée en 1297, classée aux monuments historiques en 1981.

Elle comprend de nombreux bâtiments : maison abbatiale, cloître, écuries, jardin et aujourd’hui musée.

Elle se situe sur chemins de Compostelle.

 

*Notre Dame de la Jayère : petite chapelle du XIV et XVème siècle est inscrite aux monuments historiques depuis 2004.

 

*Chapelle de St Jean le Fromental : d’architecture romane de la fin du XIIème siècle, abrite des peintures murales découvertes au cour d’une restauration et un  cadran solaire sur le mur extérieur du cœur.

MARDI 14 NOVEMBRE 2023 :

 

CREST « le Tour des Serres ».

 

Nous partons pour Crest avec 20 randonneurs.

« Le Tour des Serres » commence au parking de la petite chapelle Saint Ferréol (patron de la ville de Crest, fêté pendant 3 jours au mois de septembre).

Nous passons sous la D104 par un souterrain. Arrivés de l’autre côté nous empruntons le « chemin de la Chevalerie » puis la montée de « Guillaumont » avant de faire une petite halte devant la chapelle « Notre Dame de Crest » et sa vierge.

 

Un petit sentier étroit monte alors à 315m d’altitude au château du Haut Divajeu, une magnifique bâtisse et sa petite chapelle, propriété d’une famille anglaise. Là une belle vue s’ouvre sur le Grand Veymont enneigé et de l’autre côté les éoliennes de Marsanne. Une invitée surprise, une petite chienne noire « SUKIE » nous rejoint. Nous essayons de la chasser, mais elle a décidé de continuer le chemin avec nous. Nous descendons ensuite au hameau de « l’Homme » et ses maisons joliment restaurées. Nous ne grimpons pas à travers la prairie pour atteindre le domaine de « Roche Colombe » (risque de glissade et gué à franchir).

 

Une petite route puis un chemin monte au « Serre des Ubacs ». Il est 12h45 nous montons pique niquer au dessus du club hippique. Un dernier effort et nous nous arrêtons le long d’un pré où paissent deux chevaux très curieux de voir ce que l’on fait là.

Après avoir dégusté  pâte de fruits, gâteaux au chocolat, nous repartons pour faire la dernière montée de la journée. Ensuite nous entamons la descente par un chemin très chaotique, très dégradé, mais déjà au loin nous apercevons la tour de Crest.

C’est par une petite route que nous rejoignons le parking avec Sukie que nous ramenons à sa propriétaire (heureusement elle avait un collier avec le numéro de téléphone de sa propriétaire).

 

Une belle randonnée aux couleurs d’automne avec des vues sur le Glandasse, le Veymont, les 3 Becs, Roche Colombe…

 

JOSIANE.

bottom of page