MARDI 24 MAI 2022 

 

SAINT VICTOR (07).

 

Nous sommes 9 joyeux randonneurs à partir de Saint-Victor à 9 heures pour une boucle de 18 km passant par Vaudevant, le Col de Juvenet et le Hameau de Montplot.

Après quelques jours de fortes chaleurs le retour de températures normales et l’altitude de 607 m de Saint-Victor nous permettent de partir d’un bon pas sur une petite route descendante qui nous mène au hameau de La Collange, où certaines ont la chance de voir un chevreuil traversant la route et fuyant à travers champ. De là nous prenons un chemin qui  traverse un petit bois avant d’arriver au hameau de Balayn, puis de traverser des champs de céréales. Nous avons alors une vue dominante sur Saint-Félicien à plusieurs reprises avant de rentrer en sous-bois après le hameau de Juny.

 

Nous descendons et traversons la rivière La Vivance, et remontons par un sentier rectiligne et bucolique jusqu’à Vaudevant où nous nous l échons les babines sur les menus du restaurant «La Récré» (fermé le mardi !!).

Nous allons jusqu’à Liverset, puis après avoir traversé la route départementale, souvent empruntée par les cyclistes de l’Ardéchoise, le chemin longe sur 300m un enclos de moutons ou nous sommes accueillis par deux gros chiens des Pyrénées bien trop bruyants et menaçants à notre goût, nous activons le pas en silence et retrouvons nos esprits un peu plus loin avant une bonne montée qui nous mène sur une belle piste forestière

Après le pique-nique bien mérité, assis sur quelques troncs d’arbres coupés, notre chemin devient descendant, retrouve le parcours du GR42 et arrive au Col de Juvenet.

 

Du col le chemin remonte d’abord franchement puis doucement jusqu’au très bel hameau familial de Montplot avec une large vue sur le plateau d’Annonay. La suite est une lente descente par une piste ombragée qui devient goudronnée après «Les Gonnons».

Nous abandonnons le GR à l’approche de Saint-Victor pour rejoindre la table d’orientation au-dessus du village.

Nous descendons par les étapes (XIII à VII) du chemin de Croix puis par un sentier entre des murets  qui nous amène à retrouver le GR jusqu’à l’église. Nous traversons le village jusqu’au parking à 14H45.

Total : 18km, 580m de dénivelé, 5 heures de marche et de beaux paysages ardéchois.

 

Christian

01stvictor
press to zoom
02stvictor
press to zoom
03stvictor
press to zoom
04stvictor
press to zoom
05stvictor
press to zoom
06stvictor
press to zoom
07stvictor
press to zoom
08stvictor
press to zoom
09stvictor
press to zoom
10stvictor
press to zoom
11stvictor
press to zoom
12stvictor
press to zoom
13stvictor
press to zoom
14stvictor
press to zoom
15stvictor
press to zoom
16stvictor
press to zoom
17stvictor
press to zoom
18stvictor
press to zoom
19stvictor
press to zoom
20stvictor
press to zoom
1/1

MARDI 10 MAI 2022

 

PRESLES (38)

 

Nous sommes 15 à partir pour PRESLES, petit village situé à 863m d’altitude sur le plateau des Coulmes. Ce village reflète la vie rurale de ses habitants. En période hivernale les trois villages des Coulmes (Rencurel-Malleval-Presles) sont reliés par 10km de pistes de ski de fond, de randonnée nordique et de raquettes.

Mais ce plateau garde aussi un triste souvenir, c’est là au « Trou de l’Enfer » en 1997 que des adeptes du Temple Solaire sont venus s’immoler.

Nous partons sur la boucle « le Pas de Pré Bourret » (16km – 550m de dénivelé).

Direction plus au Nord nous empruntons le chemin communal (balisage jaune et vert) entre la mairie et la cour d’une ferme, traversons les carrefours de « la Croix du Sappey », « les « Essarts », « Bournet » et « Courtin ». Puis nous avançons dans une petite clairière et remontons à droite sur un sentier en S « départ peu visible) pour arriver au hameau de « Chamfra » et atteindre le foyer de ski de fond.

Le chemin se glisse alors dans le vallon pour monter la grande combe jusqu’à « Clos Michet » à 1150m (à une petite distance du « Trou de l’Enfer ») et atteindre « Pré Bourret » à 1290m d’altitude (point culminant de la randonnée).

Cheminant sur la crête nous cherchons un coin pour pique niquer. Nous trouvons un emplacement sur des rochers et avec une belle vue sur la vallée de l’Isère.

La descente longe la petite barre rocheuse du « Tour des Coulmes » (balisage jaune et rouge) direction plein Sud au dessus de la vallée de l’Isère. Nous arrivons au foyer de ski de fond du Faz (994m), traversons Morel, Croix-Bernard et remontons sur le Pré Ritampa.

A droite une sente en aller retour monte à « Serre Cocu » (1007m). De là nous apercevons au loin le clocher de Presles, encore un petit effort et nous arrivons.

Une jolie randonnée bien ombragée et fraîche (19° maximum) sur le plateau des Coulmes où il ne reste que quelques agriculteurs et éleveurs autour des bergeries (ici a été tourné le film « une hirondelle fait le printemps »)

Tout au long de notre parcours nous avons été accompagnés par 2 jolis chiens de berger.

Mieux qu’un GPS, ils connaissaient le chemin par cœur, à chaque carrefour ils prenaient le bon chemin et s’asseyaient un peu plus loin pour voir si le groupe arrivait. Des chiens très bien « élevés » (au pique nique, ils se sont couchés à côté de nous sans rien réclamer).

JOSIANE

4on cherche.JPG
press to zoom
01c'est parti
press to zoom
02pâturage
press to zoom
6nos deux compagnons.JPG
press to zoom
03joli chemin
press to zoom
05d'un bon pas
press to zoom
07aux aguets
press to zoom
08joli chalet
press to zoom
09dans le pré
press to zoom
10on suit
press to zoom
11l'Isère
press to zoom
13on se cache
press to zoom
12on s'installe.JPG
press to zoom
14un sourire.JPG
press to zoom
15j'ai trouvé
press to zoom
16les 2 compagnons attendent
press to zoom
17une petite pause
press to zoom
18c'est bon
press to zoom
19les hauts de Corrençon
press to zoom
20on suit
press to zoom
1/1

Mardi 3 mai 2022

 

La Croix du Bésot

Nous sommes 19 à partir pour Crest, nous nous garons au parking du Carrefour Market avec l’autorisation du Directeur du supermarché qui nous permet  d’occuper le parking privé.

Nous empruntons la montée Saint Antoine puis la petite route de Cobonne avant d’atteindre un chemin, d’abord à découvert, nous traversons ensuite un sous-bois, longeons une ruine par la droite avant de pénétrer dans une clairière qui nous emmène le long d’une clôture jusqu’au sommet à la « Croix du Bésot » à 604m d’altitude (belle vue sur les 3 Becs et le Vercors).

Nous ignorons le chemin balisé « Tramelas » pour descendre un peu plus loin par une piste caillouteuse et chaotique en direction de Cobonne.

L’arrivée sur le vieux village est magnifique avec la découverte de son donjon.

Nous pique niquons sur l’aire aménagée par la mairie dans le vieux village.

Après une petite pause, la descente et la déambulation dans les ruelles de ce vieux village entièrement restauré est remarquable (il a été bombardé en 1944 et sa rénovation a débuté en 1970).

Nous traversons le nouveau village, longeons l’école pour rejoindre la large et longue piste en forêt qui arrive de Serre Gontard.

Au « Serre des Chiprons » (le totem a disparu) c’est par un étroit sentier au milieu des champs de lavande puis par une petite route que nous rejoignons le parking.

Une jolie randonnée avec de superbes paysages, une végétation variée et la traversée du vieux village de Cobonne que nous nous lasserons jamais d’admirer.

A Cobonne nous avons fait 4 jeunes recrues, des enfants de l’école du village qui sont venus pique-niquer avec nous et ont été heureux de poser pour la photo.

 

JOSIANE

01les 3 becs
press to zoom
02dans les bois
press to zoom
03regroupement
press to zoom
04la crois du Bezot
press to zoom
05joli paysage
press to zoom
06rochecolombe
press to zoom
07pique nique
press to zoom
08bien installé
press to zoom
09on se repose
press to zoom
10la remève est là
press to zoom
11visite de cobonne
press to zoom
12ruelle de Cobonne
press to zoom
13crest
press to zoom
14on sort du bois
press to zoom
15la suite
press to zoom
16 encore la suite
press to zoom
17on mène le groupe
press to zoom
18petite pause
press to zoom
19on attend
press to zoom
20ils arrivent
press to zoom
1/1

MARDI 20 AVRIL 2022 :

 

CHATTE

 

Nous partons pour CHATTE petite commune de l’Isère avec 13 randonneurs.

La boucle« Entre Vaillet et Messin » 17km et 500m de dénivelé, commence au parking de l’église.

Après avoir longé le cimetière nous montons le long d’un ancien élevage de faisans ( dommage ils étaient si beaux, d’une race particulière, mais ils ont disparu) sur le GR « Tour du Pays de Saint Marcellin » jusqu’à la table d’orientation (vue sur St Marcellin et le Vercors).

 

A Saint Séverin le GR part à gauche en angle droit. C’est par un chemin forestier tapissé de feuilles mortes que nous montons à « La Revord » avant de descendre par un profond goulet à « Quivière » et à la ferme « Giron ». Après avoir longé un peu la départementale, nous empruntons un chemin qui traverse la rivière « Le Vaillet » par un pont, nous nous arrêtons pour pique niquer (il est 12h45). Après avoir dégusté gâteaux, œufs en chocolat nous reprenons notre périple.

 

La suite est très mal balisée (1chemin à droite, 1 à gauche, 1 en face…..Lequel choisir?), aucune marque, heureusement il y a le smartphone et sa trace. Finalement nous optons pour le chemin en face et ouf….C’est le bon….Il nous monte sur les crêtes en sous-bois, toujours peu ou pas de balisage et de nombreux chemins de toute part.

 

Le sentier reste longtemps en ligne de crêtes. Nous partons à la recherche des cochons laineux mais ils ne sont plus là. Nous continuons notre chemin avant d’entamer la longue descente sur Chatte, nous apercevons déjà le clocher, et de rejoindre le parking devant l’église.

Une belle randonnée où « les grands enfants » se sont régalés à faire du bruit en marchant dans les feuilles mortes et nous avons pu admirer les derniers sommets enneigés du Vercors.

De part et d’autres des chemins s’étendent à perte de vue des Noyeraies où paissent des moutons.

JOSIANE.

01bel arbre
press to zoom
02chapelle ste philomène
press to zoom
03chatte
press to zoom
04bien groupé
press to zoom
05chatte
press to zoom
06haut perché
press to zoom
07repos
press to zoom
08en-cas
press to zoom
09chatte
press to zoom
10tout seul
press to zoom
11chatte
press to zoom
12bien aligné
press to zoom
13on est sérieux
press to zoom
14on discute
press to zoom
15chatte
press to zoom
16le Vercors
press to zoom
17église St Vincent
press to zoom
19chatte
press to zoom
18on se déchausse
press to zoom
20le groupe
press to zoom
1/1

  MARDI 12 AVRIL 2022

 

 CHAMPIS :

 

C’est le départ pour Champis la Bâtie de Crussol.

Aujourd’hui nous sommes 17 randonneurs. Cette belle randonnée « La Garina » (17km-600m de dénivelé) traverse différents types de milieux naturels, une magnifique forêt de pins sylvestre, de châtaigniers et d’autres feuillus ainsi qu’une zone humide riche en orchidées.

Partant de la mairie nous prenons la direction de Saint Sylvestre par une petite route en gardant toujours la même direction.

Nous arrivons aux « Combettes » puis à « Orsival » où on peut observer un très beau chaos de rochers granitiques (Orsival veut dire le vallon de l’ours, au XIIIème siècle l’ours vivait dans les bois aux côtés du bison, du cerf, du chevreuil, de l’élan).

 

Plus loin au lieu dit « la Garina » à droite du chemin un bloc de pierre fendu de façon surprenante. A « Gournier » nous traversons le pont sur le Duzon où l’eau est peu abondante, avant d’atteindre une belle châtaigneraie, de magnifiques pins sylvestre au tronc orangé et une belle vue sur Plats. 

 

Continuant notre périple nous partons à la recherche d’un coin pique nique abrité du vent du Sud pas très chaud. Après avoir repris des calories, nous traversons deux gués, heureusement il y a très peu d’eau. Une longue descente se présente à nous. De là on peut voir le village de Champis perché tout là-haut.

Une montée très raide nous attend, longeant un ancien étang asséché riche en orchidées et « la Grange du Seigneur » lieu de fabrication d’une bière artisanale, Un chemin herbeux très raide termine cette montée et nous ramène au parking.

Une belle randonnée traversant différents types de milieux « naturels » que les anciens ont su parfaitement mettre en valeur.

JOSIANE.

01champis
press to zoom
02champis
press to zoom
03on cause
press to zoom
04champis
press to zoom
05champis
press to zoom
06en sous bois
press to zoom
07st sylvestre
press to zoom
08le duzon
press to zoom
09une jolie bête
press to zoom
10ils nous regardent
press to zoom
11on prépare
press to zoom
12c'est parti
press to zoom
13bientôt prêts
press to zoom
14on est bien
press to zoom
15le gué
press to zoom
16retardataires
press to zoom
17champis
press to zoom
18le duzon
press to zoom
19le groupe
press to zoom
20d'un bon pas
press to zoom
1/1

MARDI 29 MARS 2022

 

 SAINT RESTITUT

Nous partons avec 14 randonneurs sur la boucle « les carrières de St Juste et les maisons troglodytes ».

Partant de la place de ce joli petit village nous montons jusqu’à la route par une série d’escaliers, longeons le monastère puis nous partons plein Sud dans une forêt (les sangliers sont passés avant nous et ont bien labouré les abords).

Un petit sentier nous amène aux ruines du Château de Chabrières (XIIIème siècle) qui surplombe la vallée.

 

Nous cheminons ensuite en direction de « l’enclume », une zone d’énormes rochers aux formes particulières. Revenant sur nos pas, nous marchons longtemps dans la forêt avant de parvenir à la borne B3 vers le village troglodyte*, malheureusement l’accès nous est interdit car les maisons sont en travaux.

 

Nous remontons alors par un petit sentier pour arriver aux « Caves Cathédrales » (caves creusées dans la roche, occupées par des jeunes viticulteurs, actuellement fermées, autrefois on pouvait les visiter à bord d’un petit train), où nous pique niquons. Après le repas nous descendons en direction des « Carrières de Saint Juste **» où nous nous livrons à un vrai jeu de piste pour trouver notre chemin au milieu de ces galeries très profondes, couvertes et à ciel ouvert, des puits creusés dans la roche calcaire. C’est un décor impressionnant et un peu « flippant »car les galeries présentent de nombreux croisements et sont très sombres (on peut s’y perdre facilement), là le GPS ou le smartphone sont très utiles pour trouver la sortie du site.

 

Nous continuons, montons à la chapelle Sainte Juste perchée sur un promontoire rocheux d’où une vue à 360° s’ouvre sur St Paul 3 Châteaux, le site du Tricastin, Saint Restitut, la Garde Adhémar, etc.…

C’est par « le chemin des sources » ( un peu long) tout en crête que nous rejoignons St Restitut où nous visitons l’église de St Restitut (XIIème)*** et sa Tour Mortuaire (XIème)****.

Une randonnée vraiment particulière au milieu d’énormes blocs rocheux et la traversée des immenses galeries de St Juste.

JOSIANE

 

*Village troglodyte : ce village fût habité du Néolithique (5000 à 2500 ans avant Jésus-Christ) au début du XXème siècle.

**Carrières de Saint Juste : Les romains premiers exploitants ont utilisé cette pierre pour construire St Paul 3 Châteaux. 400 carriers ont travaillé de l’antiquité jusqu’en 1914 (date de la fermeture du site) pour extraire et découper d’énormes blocs de molasse ou calcaire blanc qui ont été utilisés pour construire le musée de Grenoble, le tunnel du St Gothard, le théâtre de Montpellier, etc.... On peut encore voir un plan incliné à forte pente utilisé pour descendre les blocs à St Paul 3 Châteaux ainsi que les vestiges du bâtiment abritant la machinerie, un énorme frein à tambour qui ralentissait les wagonnets.

 

***Eglise de Saint Restitut : église de style roman qui date du XIIème siècle dédié à l’évêque tricastin des premiers siècles de la chrétienté

 ****Tour funéraire qui communique avec l’église  : elle date du XIème siècle et renfermait le tombeau du Saint.

01strestitut
press to zoom
02strestitut chateau de chabrieres
press to zoom
03strestitut
press to zoom
04strestitut
press to zoom
05strestitut
press to zoom
06strestitut maisons troglodytes
press to zoom
07strestitut
press to zoom
08strestitut caves cathedrales
press to zoom
09strestitut carrièresstjuste
press to zoom
10strestitut les carrierres
press to zoom
11strestitut legroupe
press to zoom
12strestitut
press to zoom
13strestitut les carrierres
press to zoom
14chapelle Ste Juste
press to zoom
15strestitut
press to zoom
16strestitut
press to zoom
17strestitut
press to zoom
18strestitut eglise St Restitut
press to zoom
19strestitut clocher St Restitut
press to zoom
20strestitut
press to zoom
1/1

MARDI 22 MARS 2022 :

 

GRANE : « le Bois de la Dame »

 

Un petit groupe de 10 marcheurs démarre à 8H35 du parking récent route des Roches à Grâne avec le ciel bleu habituel depuis quelques randonnées. Nous prenons la direction du Col de la Roche Sanglante pour 19,5 km et 520m de dénivelé.

Nous contournons par l’Est le Bois Griol. Après la traversée du ruisseau de la Grenette, nous montons en pente régulière dans le bois de la Dame (ancienne propriété de la famille de Poitiers) abondamment fleuri de primevères et de violettes. A l’orée du bois nous avons une vue panoramique sur les éoliennes de Marsanne et de Roche sur Grâne. Nous filons tout droit et montons vers la Pierre Sanglante ; pour un petit sacrifice d’une de nos randonneuses avant de rejoindre, en passant par le col, le belvédère pour le pique-nique avec vue magnifique mais légèrement voilée sur la Valdaine, le Synclinal et les sommets du Diois et du Vercors.

Une petite sieste bercée par le léger bruit de fond des éoliennes et nous repartons. Nous rejoignons « Les Moellons » par une petite route et montons vers le Serre de Trémoulet puis longue descente à travers bois.

Nous arrivons aux voitures, à 15H30, avec un effectif complet, nos téléphones, portefeuilles et gobelets malgré quelques frayeurs !

Le groupe est très satisfait de cette randonnée aux paysages très variés.

01grane
press to zoom
02grane
press to zoom
03grane
press to zoom
04grane
press to zoom
05grane
press to zoom
06grane
press to zoom
07grane
press to zoom
08grane
press to zoom
09grane
press to zoom
10grane
press to zoom
11grane
press to zoom
12grane
press to zoom
13grane
press to zoom
14grane
press to zoom
15grane
press to zoom
16grane
press to zoom
17grane
press to zoom
1/1

MARDI 15 MARS 2022

 

  COLOMBIER LE JEUNE

 

Nous sommes 16 à partir pour Colombier Le Jeune. Une belle boucle de 16km et 500m de dénivelé « d ‘une crête à l’autre », nous emmène autour de la vallée de l’Ormèze.

Partant de la place de la mairie, nous traversons le village, descendons par un joli sentier au « Pont des Amoureux » qui enjambe l’Ormèze avant de remonter à travers un bois de châtaigniers et de pins sylvestres.

Sur la crête au lieu-dit « la Chapelle », nous apercevons au loin le village de Colombier. Le chemin carrossable descend face à la vallée dans les bois puis à flanc de coteau. Au lieu-dit « Les teyres » (479m) la vue se dégage sur le village de Plats et en toile de fond les Alpes (lorsque le temps est clair).

Continuant notre périple nous atteignons l’Ormèze gonflée par la pluie que nous ne pouvons traverser à gué, heureusement il y une passerelle qu’il faut emprunter avec prudence, la petite barrière est un peu branlante.

Peu après nous atteignons « le Mas de l’Ormèze » un très joli gîte qui malheureusement est parti en fumée.

Remontant à travers les pins, les châtaigniers, des champs de cerisiers et d’abricotiers, nous nous arrêtons pour pique niquer à proximité des étangs sur un tas de bois sec et à l’abri du vent.

Après une petite pause nous remontons vers « Orion ». Là partant plein Sud nous empruntons un chemin carrossable, ancienne « draille celtique » qui allait de la vallée du Rhône jusqu‘en Auvergne.

Plus bas nous découvrons un dolmen, un des rares sites mégalithiques du Nord de l’Ardèche. Nous faisons la photo du groupe. En descendant vers Colombier nous n’avons pas trouvé « la marmite de la sorcière » qui servait à recevoir des sacrifices d’animaux.

Une belle randonnée autour de la vallée de l’Ormèze par les crêtes qui l’entourent avec de très belles vues sur les Alpes enneigées.

JACQUES.

01colombierlejeune
press to zoom
02colombierlejeune
press to zoom
03colombierlejeune
press to zoom
04colombierlejeune
press to zoom
05colombierlejeune
press to zoom
06colombierlejeune
press to zoom
07colombierlejeune
press to zoom
08colombierlejeune
press to zoom
09colombierlejeune
press to zoom
10colombierlejeune
press to zoom
11colombierlejeune
press to zoom
12colombierlejeune
press to zoom
13colombierlejeune
press to zoom
14colombierlejeune
press to zoom
15colombierlejeune
press to zoom
16colombierlejeune
press to zoom
17colombierlejeune
press to zoom
18colombierlejeune
press to zoom
19colombierlejeune
press to zoom
20colombierlejeune
press to zoom
1/1

MARDI 8 MARS 2022 :

SAINT APPOLINARD.

 

Nous sommes 12 (dont seulement 4 dames) au départ pour Saint Appolinard dans l’Isère entre Roybon et Chatte.

La boucle « la Chapelle Saint Pierre » (15km et 520m de dénivelé) commence au parking de la salle polyvalente, descend plein Sud avant de tourner à 90° à droite, traverse une noyeraie puis descend dans un bois pour arriver à la « Font du Loup » avant une montée assez raide dans la forêt.

 

Ensuite une large piste puis un sentier en aller-retour monte à la chapelle Saint Pierre où nous pouvons profiter d’une magnifique vue sur le Vercors enneigé. Nous redescendons pour retrouver la piste avant d’atteindre la départementale que nous longeons avec prudence. Le chemin empierré se transforme en chemin herbeux. Nous arrivons à Chevrières où nous pique niquons sur un terrain aménagé au centre du village.

 

Après la pause il ne reste plus beaucoup de kilomètres mais la pente est très rude !!! Après avoir longé le château nous montons à la chapelle et à la table d’orientation où nous avons une vue magnifique sur la Chartreuse et le Vercors.

Une dernière montée et Saint Appolinard est en vue.

Une très jolie randonnée au milieu des bois, des noyers et des champs sur le versant Nord des Chambarans.

JOSIANE

01St Appolinard
press to zoom
02chapelle St Pierre
press to zoom
03St Appolinard
press to zoom
04St Appolinard
press to zoom
05St Appolinard
press to zoom
06St Appolinard
press to zoom
07Chevrieres
press to zoom
08eglise de Chevrieres
press to zoom
09Chevrieres
press to zoom
10chapelle du chateau du Gollard
press to zoom
11journee de la femme
press to zoom
12St Appolinard
press to zoom
13le groupe
press to zoom
14epuises par la journee de la femme
press to zoom
15Murinais
press to zoom
16Belle collection
press to zoom
17St Appolinard
press to zoom
18Le Vercors
press to zoom
19St Appolinard
press to zoom
20eglise de St Appolinard
press to zoom
1/1

MARDI 1ER MARS 2022 :

 

BEAUFORT SUR GERVANNE

 

Avec un ciel bleu vierge de tout nuage en vue, nous sommes 16 marcheuses et marcheurs à partir de Beaufort sur Gervanne vers Eyguy (cette rando initialement prévue le 30 novembre a été reportée à cause de fortes chutes de neige).

Après le passage au-dessus de la Gervanne nous rejoignons le GR9 et montons jusqu’à la longue crête de Côte Belle avec une vue à 360°. Une petite descente nous ramène vers « La Petite Morouse », puis nous atteignons le point culminant de la rando de 773m au-dessus du hameau de Ruffignac.

Nous sommes au Col de Véraut à 12H20 pour un pique-nique à l’abri du petit vent et face à nos belles montagnes drômoises, nous pouvons distinguer au loin le sommet de la Tête de la Dame encore enneigée.

Nous traversons le beau petit village d’Eygluy et redescendons d’un bon pas en direction de Beaufort. Un petit détour vers la chocolaterie pour certaines et une visite du vieux village de Beaufort terminent cette belle journée ensoleillée.

CHRISTIAN

beaufort01
press to zoom
beaufort02
press to zoom
beaufort03
press to zoom
beaufort04
press to zoom
beaufort05
press to zoom
beaufort06
press to zoom
beaufort07
press to zoom
beaufort08
press to zoom
beaufort09
press to zoom
beaufort10
press to zoom
beaufort11
press to zoom
beaufort12
press to zoom
beaufort13
press to zoom
beaufort14
press to zoom
beaufort15
press to zoom
1/1

MARDI 22 FÉVRIER 2022

 

MONTAGNE (Isère)

 

C’est le départ pour MONTAGNE petit village de 269 habitants sur les contreforts Sud des Chambarans qui offre de très belles vues sur le Vercors et situé à quelques kilomètres au Sud de St Antoine l’Abbaye. Nous sommes dans l’Isère.

Sur le parking,  13 randonneurs admirent la magnifique table d’orientation faite par les élèves du village, c’est là que commence la boucle de 17km-430m de dénivelé menée par Josiane et Jacques.

Après avoir longé une petite route, le chemin de terre nous amène à « Bois des Mothé » puis « En Perey ». Plus loin au coin d’une ruelle se cache une grotte puis c’est une zone marécageuse avec des roseaux apparents. Arrivé à une croix massive en pierres nous descendons sur St Bonnet de Chavagne (653 habitants), traversons le village pour 1km plus loin faire une pause au château de l’Hartaudière* en ruines, une partie est en cours de réhabilitation, le domaine et ses jardins sont magnifiques et valent le détour.

Après être revenu sur nos pas jusqu’au village une halte s’impose à la petite chapelle de « Notre Dame de la Salette » perchée sur sa butte. Il est l’heure de pique niquer au bord de l’étang du Chatelard et son château. Après un peu de repos nous repartons par un joli chemin herbeux avant d’atteindre une zone de coupe forestière et un chemin bien défoncé au milieu des bois et des champs puis au milieu des noyers. Nous remontons en direction de MONTAGNE par un large chemin puis un petit sentier. Après avoir traversé le village nous arrivons au parking d’où nous pouvons admirer les montagnes enneigées (Moucherolle, Veymont, etc.….

 

*Le château de l’Hartaudière du nom des seigneurs ARTHAUD vaut le détour. Classé aux monuments historiques avec ses jardins en 1991, il est la propriété de la commune de St Bonnet de Chavagne. Plusieurs architectures ont laissé leurs traces du Moyen Age jusqu’au XIXème siècle. La tour rénovée date du XIIIème siècle, les différents portiques du rez de chaussée de la Renaissance, les jardins et les écuries du XVIIème et XVIIIème. Le blason au-dessus de la porte d’entrée mêlent les armes des 3 familles nobles qui ont possédé le château. L’aile Est a brûlé en 1952.

Le Château du « Chatelard » au bord de l’étang, propriété privée date de 1316.

 

JOSIANE

montagne01
press to zoom
montagne02
press to zoom
montagne03
press to zoom
montagne04
press to zoom
montagne05
press to zoom
montagne06
press to zoom
montagne07
press to zoom
montagne08
press to zoom
montagne09
press to zoom
montagne10
press to zoom
montagne11
press to zoom
montagne12
press to zoom
montagne13
press to zoom
montagne14
press to zoom
montagne15
press to zoom
montagne16
press to zoom
montagne17
press to zoom
montagne18
press to zoom
montagne19
press to zoom
montagne20
press to zoom
1/1

         MARDI 15 FÉVRIER 2022 :

Chambarans

La pluie étant annoncée sur les Chambarans, ce sont 17 randonneurs qui partent pour THORRENC, petit village de l’Ardèche de 14 habitants aux maisons en pierres en cours de restauration.

La boucle « le Lac de Vert » (17km et 400m de dénivelé) emmenée par Josiane et Jacques part du château du XVème siècle aujourd’hui propriété privée, monte au « Pont Laval » qui surplombe l’ancienne voie ferrée fermée en 1987. De là après une grande montée nous pouvons apercevoir le viaduc de 110m de haut et ses 9 arches.

 

Le parcours très diversifié entre forêts et vignobles offre de magnifiques vues sur les sommets ardéchois et de la Loire (le Mézenc). Nous traversons plusieurs petits ponts aux parapets métalliques qui enjambent l’ancienne voie ferrée d ‘où nous apercevons l’entrée d’un long tunnel qui peut être emprunté par les randonneurs.

Nous arrivons au « Lac de Vert », retenue d’eau privée aménagée par les agriculteurs pour l’arrosage, où nous pique niquons.

 

Nous poursuivons notre périple en traversant le joli hameau de Balais puis la petite ville de Talencieux où nous admirons l’église néo-bizantine et son clocher original. A l’intérieur se trouve son rétable en bois doré conservé derrière une vitre (il a disparu pendant plusieurs décennies avant d’être retrouvé par hasard en 1987).

Nous longeons le château de Blassieux avant de reprendre la descente vers Thorrenc et d’arriver au château d’où s’ouvre une belle vue sur le viaduc.

Une belle randonnée avec vue au loin sur le Pilat (enneigé) et son antenne télé, les Trois Becs

eux aussi couverts d’un blanc manteau.

JOSIANE.

thorrenc01
press to zoom
thorrenc02
press to zoom
thorrenc03
press to zoom
thorrenc04
press to zoom
thorrenc05
press to zoom
thorrenc06
press to zoom
thorrenc07
press to zoom
thorrenc08
press to zoom
thorrenc09
press to zoom
thorrenc10
press to zoom
thorrenc11
press to zoom
thorrenc12
press to zoom
thorrenc13
press to zoom
thorrenc14
press to zoom
thorrenc15
press to zoom
thorrenc16
press to zoom
thorrenc17
press to zoom
thorrenc18
press to zoom
thorrenc19
press to zoom
thorrenc20
press to zoom
1/1

      MARDI 8 FÉVRIER 2022

 

St Lager Bressac

Nous sommes 16 randonneurs à partir pour St Lager Bressac petit village près de Chomérac dans l’Ardèche.

La boucle « le Chemin des colporteurs » (15km-550m de dénivelé) emmenée par Jacques traverse le Bois de Bressac. Partant du camping en direction de St Vincent de Barrès, nous traversons les hameaux de Bressac et Richard avant de laisser à gauche le chemin qui conduit au château de Fonblachère, batisse du XVIème siècle. Le chemin(PR) monte entre les buis, les genévriers et les genêts « scorpions » avant de descendre dans le vallon de Fond-Salla.

 

Puis tournant à droite en épingle, un chemin en descente très escarpé et très caillouteux nous fait traverser deux fois le ruisseau de Sichier (peu d’eau). Nous remontons ensuite pour arriver au totem « chemin de Sichier ». De là nous laissons le PR pour remonter et atteindre l’autre versant en direction de St Vincent de Barrès. A la « grande Côte » (454m) au milieu de la forêt de Barrès nous nous installons pour pique niquer bien installés au soleil à la grande table aménagée par les chasseurs.

 

Après un peu de repos nous reprenons notre périple par le GR42 d’abord petit sentier puis  large chemin , très, très...caillouteux. De loin nous apercevons déjà le clocher de St Lager Bressac.

Nous quittons le GR pour reprendre le chemin du matin qui nous ramène au parking.

Une belle randonnée avec de magnifiques points de vues sur le Coiron, le Vercors enneigé.

 

Un point noir les chemins caillouteux sont de plus en plus dégradés.

JACQUES.

stlagerbressac01
press to zoom
stlagerbressac02
press to zoom
stlagerbressac03
press to zoom
stlagerbressac04
press to zoom
stlagerbressac05
press to zoom
stlagerbressac06
press to zoom
stlagerbressac07
press to zoom
stlagerbressac08
press to zoom
stlagerbressac09
press to zoom
stlagerbressac10
press to zoom
stlagerbressac11
press to zoom
stlagerbressac12
press to zoom
stlagerbressac13
press to zoom
stlagerbressac14
press to zoom
stlagerbressac15
press to zoom
stlagerbressac16
press to zoom
stlagerbressac17
press to zoom
stlagerbressac18
press to zoom
stlagerbressac19
press to zoom
stlagerbressac20
press to zoom
1/1

  MARDI 1er FÉVRIER 2022

Saint Donat sur l’herbasse.

Le nombre de randonneurs est réduit à 13 dont 9 dames. Nous partons pour Saint Donat sur

l’herbasse. La grande boucle du Nord (18km-450m de dénivelé) emmenée par Josiane et Jacques démarre du parking du cimetière pour rapidement arriver à un chemin de terre en montée très raide, jusqu’à atteindre une petite route traversant « les Ariennes ».

De là un petit chemin très sablonneux (il y en aura beaucoup tout le long du parcours) où il est parfois un peu difficile de marcher, nous fait traverser « le Bois de la garde ».

 

Le sentier d’abord très raviné puis ensablé longe les près du club hippique. Après avoir traversé la D53 nous partons plein Nord en direction de Bathernay d’où on aperçoit les barrières du Club des Grillons à Ratières où a lieu chaque année le Jumping International de Valence qui rassemble de nombreux cavaliers internationaux de haut niveau et de nombreux spectateurs.

C’est par le PR puis le GR422 que nous arrivons à « Champ Guinot » avant de monter par un sentier très escarpé au parc animalier « les1001 cornes ». Après avoir traversé la D584, nous descendons dans la forêt où nous pique niquons bien à l’abri du vent avant de remonter et d’atteindre le « Bois de Bard » (le chemin est actuellement barré par des troncs d’arbres, nous passons par la forêt).

Nous descendons alors en direction du Lac de Champos par un chemin très chaotique. Après une petite pause au bord du lac, nous longeons l’Herbasse et rejoignons la route au Pont de Chabran (aujourd’hui démoli). Nous traversons Saint Donat par des petites ruelles pour retrouver le parking.

 

Une belle boucle dans la Drôme des Collines entre plantations, forêts et chemin sableux presque sahariens. De belles vues sur les collines et le massif du Vercors enneigé

(la chaîne de Villard de Lans, la Moucherolle,etc….).

JOSIANE  

stdonat01
press to zoom
stdonat02
press to zoom
stdonat03
press to zoom
stdonat04
press to zoom
stdonat05
press to zoom
stdonat06
press to zoom
stdonat07
press to zoom
stdonat08
press to zoom
stdonat09
press to zoom
stdonat10
press to zoom
stdonat11
press to zoom
stdonat12
press to zoom
stdonat13
press to zoom
stdonat14
press to zoom
stdonat15
press to zoom
stdonat16
press to zoom
stdonat17
press to zoom
stdonat18
press to zoom
stdonat19
press to zoom
stdonat20
press to zoom
1/2

MARDI 25 JANVIER 2022 :

 

De Lozeron à Plan de Baix par la Croix du Vellan

Nous sommes 22 marcheuses et marcheurs au départ  avec un ciel bleu, vierge de nuage, pour commencer par une petite montée vers le village de Lozeron qui réchauffe tout le groupe. Après  une petite recherche du sentier qui descend « aux Peupliers » nous cheminons sous le soleil et avec une pente douce et régulière jusqu’au « vingt-cinq » puis nous traversons une combe bien fraîche. Nous croisons un groupe de randonneurs du club de Privas. A l’approche de Plan-de-Baix nous faisons face au Rocher de Vellan , et nous décidons vu le beau temps printanier de rejoindre la Croix de Vellan pour le pique-nique. Après une montée régulière nous accédons au sommet où nous avons une vue plongeante sur le village et un panorama unique à 180° sur la vallée de la Gervanne, les 3 Becs et le Glandasse enneigé.

A la descente pour éviter le sentier verglacé à son début et vertigineux nous redescendons jusqu’au parking du site et suivons un sentier herbeux jusqu’à Plan-de-Baix (plus long mais plus facile). Nous prenons le GR9 en direction de Beaufort avec une petite visite, pour certains, de l’église Notre Dame, chapelle romane du XII° siècle. Nous redescendons jusqu’au Rieu Sec puis remontons jusqu’aux voitures

Distance 17,7 km dénivelé : 620ml

CHRISTIAN

lozeron
press to zoom
lozeron1
press to zoom
lozeron2
press to zoom
3becs
press to zoom
lozeron3
press to zoom
plandebaix
press to zoom
plandebaix
press to zoom
plandebaix1
press to zoom
plandebaix2
press to zoom
plandebaix3
press to zoom
plandebaix4
press to zoom
plandebaix5
press to zoom
vellan
press to zoom
vellan1
press to zoom
vellan2
press to zoom
vellan3
press to zoom
vellan4
press to zoom
vellan5
press to zoom
vellan8
press to zoom
1/1

    MARDI 18 JANVIER 2022 :

 

Aouste.  « Le serre des Aigles

 

La météo n’est pas très encourageante (froid pénétrant), mais elle ne décourage pas 21 randonneurs à partir  pour Aouste.

« Le serre des Aigles » par le vieux village de Cobonne (17km – 460m), boucle emmenée par Josiane et Jacques, commence au parking au  bord de la Drôme, traverse d’abord des petites ruelles étroites avant de monter en direction des stades « Fontagnat » au milieu des vignes et de s’élever au-dessus de la ferme des « Aubes » par un sentier étroit.

 

Du « Serre de la Garenne » au « Serre des Aigles » le sentier chemine en crêtes avant de s’enfoncer dans les sous-bois, de monter et descendre plusieurs fois. Après le « Serre de Ferrande » nous empruntons la piste à droite sur quelques mètres avant de rejoindre la petite route de Suze puis celle de Gigors pour rejoindre le vieux village de Cobonne où nous pique niquons sur l’aire aménagée par la mairie (il est 11h45 et 9km500 au compteur).

 

Après une petite pause nous reprenons notre chemin en déambulant dans les ruelles de ce beau village entièrement restauré mais vide d’habitants à cette époque de l’année. La route nous amène ensuite à une large et longue piste montante en sous bois.

Au « Serre des Chiprons », nous laissons le chemin partant à droite en direction de Crest pour continuer en face. En bas de la descente une piste herbeuse puis une route nous permet de rejoindre le centre ville d’Aouste, village aux origines romaines.

 

Une jolie randonnée offrant de magnifiques points de vues sur le Vercors, la forêt de Saoû, les trois becs, avec en prime la visite du vieux village de Cobonne et son église Saint Pierre du XIIème siècle.

JOSIANE.

Aouste1
press to zoom
Aouste2
press to zoom
Aouste3
press to zoom
Aouste4
press to zoom
Aouste5
press to zoom
Aouste6
press to zoom
Aouste7
press to zoom
Cobonne1
press to zoom
Cobonne2
press to zoom
Cobonne3
press to zoom
Cobonne4
press to zoom
Cobonne5
press to zoom
Cobonne6
press to zoom
Cobonne7
press to zoom
Cobonne8
press to zoom
Cobonne9
press to zoom
crest11latour
press to zoom
DojonCrest
press to zoom
Encrier
press to zoom
la Drôme
press to zoom
1/1

  MARDI 11 JANVIER 2022

 

Peyrins

 

 C’est la rando des galettes.

Nous sommes 33 à partir pour Peyrins. La boucle « à l’Est de Peyrins »

(15km – 400m de dénivelé) emmenée par Josiane et Jacques commence au bord des étangs de Bellevue. Après avoir longé le plus grand des étangs nous empruntons un petit chemin. Nous traversons la « Savasse » (bien pleine ) par une petite passerelle métallique, puis un large chemin nous amène à la D538 que nous traversons pour emprunter une petite route à gauche jusqu’au sommet où une série de nombreux escaliers descendent jusqu’à l’église Saint-Jacques, église romane où sont enterrés les membre de la famille de la comtesse de SALLMARD décédée en 1959 .

 

De là nous continuons par la rue de l’église jusqu’à traverser la route de Margès et prendre les chemins du Gatelet, de l’Enfer, de Montchar, des Echelles, de Viéroue pour arriver au hameau de Saint-Ange, son église romane et son cimetière. Revenant au carrefour, nous partons d’abord sur la route puis sur un chemin montant et descendant. Là deux possibilités s’offrent à nous dans la combe du Ravi, soit le lit du ruisseau, soit un chemin à droite. Nous optons pour la deuxième solution.

 

A la sortie de la combe, nous rejoignons une petite route jusqu’à la Savasse que nous traversons par un petit pont. Puis c’est par un large chemin que nous rejoignons les étangs de Bellevue . C’est l’heure (il est 14h10 et 15km au compteur) de déguster la galette accompagnée de cidre. Nous nous installons au bord de l’étang autour d’une table pique nique. Il fait un peu froid mais le cidre réchauffe tout le monde.

Une belle journée malgré le froid et quelques grésillons.

La galette a été très appréciée.

 

JOSIANE.

peyrins1
press to zoom
peyrins2
press to zoom
peyrins3
press to zoom
peyrins4
press to zoom
peyrins5
press to zoom
peyrins6
press to zoom
peyrins7
press to zoom
peyrins8
press to zoom
peyrins9
press to zoom
peyrins10
press to zoom
peyrins11
press to zoom
peyrins12
press to zoom
peyrins13
press to zoom
peyrins14
press to zoom
peyrins15
press to zoom
peyrins16
press to zoom
peyrins17
press to zoom
peyrins18
press to zoom
peyrins19
press to zoom
peyrins20
press to zoom
1/1

Mardi 4 janvier 2022

BATHERNAY

24 randonneurs prennent le chemin de BATHERNAY dans la Drôme des collines pour évacuer le surplus des fêtes. La boucle « de Mont Froid » (17km-467m de dénivelé) emmenée par Josiane et Jacques commence au centre de ce petit village. La montée prononcée nous fait découvrir des maisons troglodytes (aujourd’hui habitées), puis par de nombreux escaliers, nous parvenons à l’église Saint-Etienne du XIème siècle qui domine le village.

Après un passage sur la ligne de crêtes nous atteignons le « Mont Froid » ( il porte bien son nom).

 

Puis nous descendons, pistes et sentiers se succèdent. Une longue combe de 3km au sol sablonneux nous emmène jusqu’au carrefour avec la D884 que nous traversons et une rude montée nous conduit à « LACA » et au parc animalier des « Mille et une Cornes ». Nous descendons alors dans une petite combe qui a été aménagée (les escaliers ont disparus ) et fermée à chaque extrémité.

Nous arrivons à « champs Guinot ». Il est 12h, c’est l’heure de faire une pause.

Un coin abrité et ensoleillé nous attend pour le pique-nique au milieu des nombreuses serres. Il est 12h30, il faut bien repartir.

 

Nous passons à proximité du club hippique de Ratières où se déroule chaque année un concours international de sauts d’obstacles.

Arrivés à la route deux solutions s’offrent à nous soit le lit du ruisseau peu dégagé avec des passages très bas sous des petits ponts, soit la petite route parallèle. Nous optons pour la deuxième.
Plus loin nous prenons la direction de Ratières par un petit sentier en montée douce mais longue. Arrivés au sommet un chemin à gauche conduit à la tour de Ratières, vestige d’un donjon octogonale du XIXème siècle aujourd’hui propriété privée.

 

Ensuite une large et une longue piste montante nous ramène au « Mont Froid » après avoir affronté « le blizzard ». De là nous reprenons le chemin du matin, passons devant la vierge blanche et l’église et rejoignons le parking.
Une magnifique randonnée avec une vue imprenable sur le Veymont, la Grande Moucherolle, enfin lorsque le temps est bien dégagé.

On peut regretter très peu de balisage.

JOSIANE.

Bathernay01
press to zoom
Bathernay02
press to zoom
Bathernay03
press to zoom
Bathernay04
press to zoom
Bathernay05
press to zoom
Bathernay06
press to zoom
Bathernay07
press to zoom
Bathernay08
press to zoom
Bathernay09
press to zoom
Bathernay10
press to zoom
Bathernay11
press to zoom
Bathernay12
press to zoom
Bathernay13
press to zoom
Bathernay14
press to zoom
Bathernay15
press to zoom
Bathernay16
press to zoom
Bathernay17
press to zoom
Bathernay18
press to zoom
Bathernay19
press to zoom
Bathernay20
press to zoom
1/1

 MARDI 21 DÉCEMBRE 2021 :

 

Crest    Le Tour des serres 

 

Le groupe 1 fête Noël comme c’est la tradition chaque année.

Nous sommes 23 (4 autres randonneurs nous rejoindrons au restaurant) à prendre la route de Crest, pour une petite randonnée « le Tour des serres » raccourcie et à l’envers (10km et 300m de dénivelé) emmenée par Josiane et Jacques.

 

Partant de la petite chapelle Saint Ferréol (patron de la ville de Crest, fêté pendant 3 jours au mois de septembre) nous passons sous la D104 par un souterrain. Arrivés de l’autre côté nous montons par la route à gauche jusqu’au lieu dit « les Gardettes » puis un chemin un peu chaotique nous amène au « Serre des Ubacs » après les parcs à chevaux du club hippique. Continuant notre périple nous descendons vers un petit ruisseau que nous traversons à gué, un filet d’eau seulement.

 

Ensuite c’est par un petit chemin dans la forêt que nous arrivons au lieu dit « l’homme », puis une petite route traverse « Guillaumont » et « la Chevalerie ».

Nous passons à nouveau sous la départementale 104 par le souterrain pour rejoindre le parking.

 Il est 12h, un petit brin de toilette et nous voilà partis pour le restaurant « la Saleine » où un délicieux repas nous attend pour fêter Noël.

Une belle randonnée avec une magnifique vue sur les montagnes enneigées, le Veymont, le Glandasse, etc.….

 

Le repas à « La Saleine » a bien terminé 2021 et a apporté un peu de gaieté à cette année encore bien particulière.

JOSIANE.

crest11latour
press to zoom
crest
press to zoom
crest1
press to zoom
crest2aouste
press to zoom
crest3becs
press to zoom
crest4
press to zoom
crest5
press to zoom
crest6
press to zoom
crest7
press to zoom
crest9glaandasse
press to zoom
crest10veymont
press to zoom
crestresto12
press to zoom
crestresto13
press to zoom
crestresto14
press to zoom
crestresto15
press to zoom
crestresto16
press to zoom
crestresto17
press to zoom
crestresto19
press to zoom
crestresto20
press to zoom
1/1

MARDI 14 DÉCEMBRE 2021

Saint Lattier

 

23 randonneurs partent pour Saint Lattier (38), la boucle «  les Crêtes » (16km et 482m de dénivelé) emmenée par Josiane et Jacques commence au parking « les Fauries » au rond point de Saint Lattier au bord de l’Isère.

La montée pavée, ancienne voie médiévale passe par la motte castrale dite le « Pain de Sucre » où l’on peut admirer les ornières creusées dans la roche par les chars et les charrettes pour arriver à « Bel Air » à 374m d’altitude avant de rejoindre la table d’orientation à 405m, point le plus haut de ce parcours avec une vue à 360° sur le Vercors, les montagnes drômoises et ardéchoises.

 

Continuant plein Nord le parcours est plus vallonné, nous rencontrons même un vieux séchoir à tabac et atteignons « la route des crêtes » avant de bifurquer en épingle à droite et de descendre direction « Les Muronnières ».

Nous cheminons ensuite sur un chemin au milieu des noyers, dépassons encore un séchoir à tabac avant de rejoindre un joli chemin herbeux. Nous remontons vers la maison (à ne plus faire, futur portail). Il est 12h, nous pique niquons au soleil face au Vercors enneigé (la Moucherolle, le Grand Veymont,….), une vue magnifique.

 

Après nous être restaurés, nous reprenons notre chemin au milieu des noyers et un champ de cerisiers pour atteindre un joli petit étang privé (ici les randonneurs sont autorisés à passer). Remontons sur la route jusqu’au lieu-dit « Les Pinets ». Ensuite nous regagnons Saint Lattier par un joli chemin avant de traverser le passage à niveau et de retrouver le parking (il est 15h).

Une belle randonnée avec une vue magnifique sur les montagnes enneigées.

 

JOSIANE.

saintlattier1
press to zoom
saintlattier2
press to zoom
saintlattier3
press to zoom
saintlattier4
press to zoom
saintlattier5
press to zoom
saintlattier6
press to zoom
saintlattier7
press to zoom
saintlattier8
press to zoom
saintlattier9
press to zoom
saintlattier10
press to zoom
saintlattier11
press to zoom
saintlattier12
press to zoom
saintlattier13
press to zoom
saintlattier14
press to zoom
saintlattier16
press to zoom
saintlattier17
press to zoom
saintlattier15
press to zoom
saintlattier18
press to zoom
saintlattier19
press to zoom
saintlattier20
press to zoom
1/1

MARDI 7 DÉCEMBRE 2021 :

CHABRILLAN

 

  13km – 350m. Nous étions 26

  La neige nous oblige à changer de destination.

  Jean-Noël nous propose de nous emmener à CHABRILLAN.

   GÉRARD

chabrillan1
press to zoom
chabrillan2
press to zoom
chabrillan3
press to zoom
chabrillan4
press to zoom
chabrillan5
press to zoom
chabrillan6
press to zoom
chabrillan7
press to zoom
chabrillan8
press to zoom
chabrillan10
press to zoom
chabrillan9
press to zoom
chabrillan12
press to zoom
chabrillan13
press to zoom
chabrillan14
press to zoom
chabrillan15
press to zoom
chabrillan16
press to zoom
chabrillan17
press to zoom
chabrillan18
press to zoom
chabrillan19
press to zoom
chabrillan20
press to zoom
1/1

 MARDI 30 NOVEMBRE 2021 :

 

MIRMANDE

 

Nous sommes 20 au départ de Mirmande car l’enneigement important sur Beaufort sur Gervanne nous a contraints à changer de destination.

Dès la sortie de Mirmande nous rencontrons un prétentieux lama dans son pré. Nous passons un peu plus loin le village de Platel sans louer de brouette car nous sommes tous en état de marche (voir photo) puis nous montons régulièrement et bien groupés jusqu’au Col de Papilliers où nous pouvons admirer au loin les sommets blanchis du Vercors et du Diois.

Pique-nique ensoleillé et à l’abri du vent puis retour vers le vieux village et descente à travers les ruelles pour rejoindre nos voitures.

CHRISTIAN

mirmande1
press to zoom
mirmande2
press to zoom
mirmande3
press to zoom
mirmande4
press to zoom
mirmande5
press to zoom
mirmande6
press to zoom
mirmande7
press to zoom
mirmande8
press to zoom
mirmande9
press to zoom
mirmande10
press to zoom
mirmande11
press to zoom
mirmande12
press to zoom
mirmande13
press to zoom
mirmande14
press to zoom
mirmande15
press to zoom
mirmande16
press to zoom
mirmande17
press to zoom
mirmande18
press to zoom
1/1

MARDI 23 NOVEMBRE 2021

 

SAINT SYLVESTRE

 

Balade qui a eu du succès auprès de 29 randonneurs partis dès 9h00 du grand parking de l’église de Saint-Sylvestre. Nous descendons en direction du Duzon que nous franchissons sur un joli pont de pierres. Nous poursuivons sous le soleil vers le pont romain que certains découvrent et d’autres redécouvrent.

Achats de fromage de chèvre à la ferme Brunière, visite de la chapelle Saint-Martin et ablutions…

Nous montons jusqu’à la crête avec vue très dégagée sur le village et empruntons le GR420 que nous quittons pour descendre vers l’Ozon, à proximité du confluent avec le Duzon.

Pique-nique à Girardin dans le jardin des « cousins », discussions avec le petit Lucas de 2 ans ½.

Nous remontons, requinqués par les diverses gourmandises partagées, jusqu’à la D269 que nous longeons sur 800m. Descente pour traverser à nouveau le Duzon par une passerelle rénovée.

Remontée vers « Marcel » puis nous cheminons tranquillement, marchons en surplomb du Duzon jusqu’à remonter au village et atteindre le parking derrière l’église à 15H15.

Tout cela pour 17.7 km, 570m de dénivelé et 4 passages sur le Duzon

 

Christian

stsylvestre1
press to zoom
stsylvestre2
press to zoom
stsylvestre3
press to zoom
stsylvestre4
press to zoom
stsylvestre5
press to zoom
stsylvestre6
press to zoom
stsylvestre7
press to zoom
stsylvestre8
press to zoom
stsylvestre9
press to zoom
stsylvestre10
press to zoom
stsylvestre11
press to zoom
stsylvestre12
press to zoom
stsylvestre13
press to zoom
stsyvestre14
press to zoom
1/1

MARDI 16 NOVEMBRE 2021 :

Col de Rotisson.

 

Nous étions 24 randonneurs au départ pour le Col de Rotisson et une boucle de 17km et 550m de dénivelé (le Serre de Barrite) emmenée par Gérard.

Dés le départ et au 1er gué ....c'était pas gai!! un spécimen n'a rien trouvé de mieux que de faire un plongeon!!!!, reparti tout mouillé il a tout de même bien marché et a fini le circuit...presque sec!!.. comme tout le monde!!! en changeant une chaussette , prêtée, de temps en temps!!!   les bonnets et les gants ont été de la partie toute la journée..Mais personne ne s'est plaint, et n'a été mécontent de retrouver les voitures.

Une belle randonnée.

GÉRARD

rotisson1
press to zoom
rotisson2
press to zoom
rotisson3
press to zoom
rotisson4
press to zoom
1/1

MARDI 9 NOVEMBRE 2021 :

 

Le Vallon de Jergne

 

Nous sommes partis, 12 randonneurs, parité respectée.

Après une petite marche d’approche à travers la campagne, nous nous engageons dans le vallon de Jergne par un sentier étroit et légèrement montant. La végétation est dense cependant quelques passages vertigineux nous permettent d’admirer le ruisseau qui coule dans le vallon.

Un premier passage de ruisseau et nous attaquons une montée un peu drue. Petite descente et deuxième passage de ruisseau, pas de pieds mouillés et pourtant ça glisse. Et voilà une deuxième montée plus soutenue encore puis une descente abrupte jusqu’au passage de Jergne : merci aux mains secourables.

Après une dernière montée nous arrivons sur le plateau, rencontre avec une habitante  son caniche, ses oies ravis de «tailler la bavette».

Nous cheminons sur la crête par une large piste forestière et traversons paysages et végétation variés avant de trouver un coin abrité et ensoleillé pour une pause déjeuner bienvenue.

Nous entamons ensuite le retour d’abord par la piste forestière puis par un sentier étroit dans une épaisse forêt de châtaigniers.

Nous débouchons sur la route au charmant hameau du Bignet, retour vers les voitures par cette petite route.

Bilan : 730 m de dénivelé et 17,5 km.

Merci à Christian et Gérard pour cette belle découverte.

 

Martine.

stperay1
press to zoom
stperay2
press to zoom
stperay3
press to zoom
stperay4
press to zoom
stperay5
press to zoom
stperay6
press to zoom
stperay7
press to zoom
1/1

04 \11\2021          

 

Ballade aux ROCHES  QUI DANSENT  A PONSAS .

 

Boucle de 14 km et 480 de dénivelé. Nous sommes 19 partants avec un temps incertain pour la journée. Après 45 mn de route nous arrivons à Ponsas sur le parking ,ou nous prenons notre équipement ,montons le raidillon du Capitan où très vite nous quittons la doudoune puis remontons le ravin des rosiers pour atteindre le croisement des forets (alt 345m ).  

 

Nous prenons une petite route à gauche et nous bifurquons à droite au Calvaire .Petite pose et longeons une maison sur la gauche et descendons par le chemin qui devient étroit puis nous rejoignons le ruisseau du rivérolles (talweg alt 200m ) nous le franchissons par un joli petit pont  ou nous faisons une séance photo et 5mn de pose .nous repartons à droite par un chemin d’ 1 km le long du riverolles  puis en épingle très agréable avec des couleurs d’automne ,mais un peu glissant .Au croisement des fosses on continue en face par un chemin qui monte jusqu’à une route assez  raide ( alt 320 ) ,puis à gauche jusqu’à une grande courbe .nous filons tous droit sur la piste entre vergers bois et prairies ,à droite sur 70m ,à gauche sur un sentier qui grimpe bien jusqu’à la petite route qui conduit aux Roche qui dansent. (alt 280 ).

 

Après avoir mouillé le maillot nous nous posons pour le casse croute qui  est le bien venu .on repart , nous traversons une route pour prendre la d 500 et nous filons sur 400 m à gauche d’une ferme .Nous montons sur le plateau et tournons  à gauche dans l’ impasse des Robins , on suit la piste le long des cultures ou des vaches nous regardent avec leur veau ( de race Aubrac ) nous virons à droite et descendons le sentier en pente au dessus du ravin de st Victor ,nous trouvons de jolies flores (Cyclamen ,figuier de barbarie ,ciste , nous prenons quelque photo à la Madone et arrivons au parking, ce fut une belle journée.

 

Tous le monde était ravi et bien content de rentrer à la maison. Que la légende dit que les roches seraient protégées par les fées .Elle sont connues pour se mettre à danser dans la nuit de Noel à minuit et d’ autre légende .Elle aurait 180 millions d’années .

 

Claude

IMG_20211102_112124_resized_20211104_051815436
press to zoom
IMG_20211102_112046_resized_20211104_051812599
press to zoom
IMG_20211102_112056_resized_20211104_051816996
press to zoom
IMG_20211102_114743_resized_20211104_051816205
press to zoom
IMG_20211102_114802_resized_20211104_051813579
press to zoom
IMG_20211102_125144_resized_20211104_051813972
press to zoom
IMG_20211102_114811_resized_20211104_051812202
press to zoom
IMG_20211102_132853_resized_20211104_051817337
press to zoom
IMG_20211102_132857_resized_20211104_051817899
press to zoom
IMG_20211102_125200_resized_20211104_051812922
press to zoom
IMG_20211102_133017_resized_20211104_051816594
press to zoom
IMG_20211102_133751_resized_20211104_051815068
press to zoom
IMG_20211102_134327_resized_20211104_051811898
press to zoom
IMG_20211102_133705_resized_20211104_051814687
press to zoom
IMG_20211102_141402_resized_20211104_051811555
press to zoom
IMG_20211102_125239_resized_20211104_051815832
press to zoom
IMG_20211102_141818_resized_20211104_051814367
press to zoom
IMG_20211102_142818_resized_20211104_051813290
press to zoom
IMG_20211102_142836_resized_20211104_051818592
press to zoom
IMG_20211102_143639_resized_20211104_051818298
press to zoom
1/1

MARDI 26 OCTOBRE 2021 :

 

VAUGELAS

C’est le départ pour Vaugelas, joli petit village au Sud de Beaufort sur Gervanne avec 31 randonneurs.

La boucle des 3 cols (520m -16km) emmenée par Josiane et Jacques avec l’aide de Gérard, Christian et Claude commence au fond du hameau. Du parking (350m) un large chemin (GR9) monte jusqu’au Col de la Croix (502m) pendant 2km puis un petit sentier très étroit (PR) en forêt nous amène après 4km au Col de Gerbe à 700m d’altitude, point culminant de notre randonnée.

Tout en cheminant nous avons pu admirer les 3 Becs, Roche Colombe, l’Encrier.

Au Col une petite pause s’impose. Ensuite une longue descente sur un chemin forestier nous ouvre une belle vue sur le paysage environnant et la Vallée de Véronne. A cette époque les arbres commencent à changer de couleur, c’est magnifique.

Il est 12h30 c’est l ‘heure du pique nique à la Chapelle Saint Christophe. Nous sommes là dans la forêt du Grand Barry à 530m d’altitude . Comme d’habitude nous sonnons la cloche.

 

Après un peu de repos nous reprenons notre périple par un long chemin forestier où alternent montées et descentes pour arriver au Col de la Croix où nous retrouvons le chemin pris le matin à la montée. Une descente de 2km (GR9)

nous ramène au parking.

 

Une belle randonnée sous le soleil dans un paysage aux couleurs automnales.

JOSIANE.

1-on pose
press to zoom
2-la colonne
press to zoom
3-les 3 becs
press to zoom
4-l'encrier
press to zoom
5-de jolies couleurs
press to zoom
6-on regarde
press to zoom
7-on sort du bois
press to zoom
8-c'est la pause
press to zoom
9-arrivée à la chapelle
press to zoom
10- la suite du groupe
press to zoom
12- c'est l'heure
press to zoom
13- chacun sa boîte
press to zoom
14- en petit groupe
press to zoom
15- face au 3 becs
press to zoom
11- bien atablé
press to zoom
16- sourires et sieste
press to zoom
17- on discute
press to zoom
18- autour de la table
press to zoom
19- au pied de la chapelle
press to zoom
20- le groupe du jour
press to zoom
1/1

   MARDI 28 SEPTEMBRE 2021 :

 

Meymans

 

Nous partons pour Meymans avec 24 randonneurs. La boucle  emmenée par Josiane et Jacques « le Bois Vert et le Col Alexandre » (18km – 480m de dénivelé) commence au parking du complexe sportif au Sud de Meymans.

Nous faisons une petite boucle pour éviter de marcher le long de la D522 que nous traversons pour rejoindre le chemin en terre parallèle puis une petite route entourée de noyers et de lavandes nous rapproche de l’autoroute. 

 

Après une petite descente, un chemin d’abord au milieu des noyers, des châtaigniers, puis dans des bois formant un tunnel végétal, nous amène sur une vaste esplanade, le plateau de « Blacheronde ». La descente se poursuit à travers les bois pour déboucher de nouveau sur le bitume.

 

Après environ 200m nous empruntons un chemin herbeux qui descend jusqu’à la route de Meymans que nous laissons au niveau d’une ruine pour remonter sur un chemin caillouteux en forte pente  jusqu’au château d’eau des « Genêtais » puis une petite descente et un petit plateau nous permettent d’apercevoir Jaillans.

Arrivés à la ruine nous remontons à gauche, passons sous de belles maisons avant de rejoindre une petite route et notre coin pique nique (il est 12h20 nous avons fait 11km). Après une petite pause nous arrivons à Jaillans, traversons le village, passons devant l’église Sainte Marie direction « Beauregard ». Au passage nous admirons une jolie pépinière de petits sapins de Noël.

 

Le chemin monte et descend jusqu’à une forte « grimpette » très dégradée qui nous amène au Col Alexandre. La fin du parcours sillonne en pente douce dans les bois jusqu’à Meymans.

De très beaux points de vue sur les Monts du Matin et la montagne de Musan.

 

Une belle randonnée aux paysages variés, un seul bémol : très mal balisée.

 

JOSIANE.

1c'est parti
press to zoom
2 un peu d'eau
press to zoom
3 attention
press to zoom
4 Pierre Chauve
press to zoom
5 la momie
press to zoom
6 on consulte
press to zoom
7 on discute
press to zoom
8 perchés
press to zoom
9 on s'affaire
<